{ La crème de marron de mes rêves… }

image_pdfimage_print

{ La crème de marron de mes rêves… }

 Et en bonus, la coupe « timarronsuisse » (qui a dit que c’était un nom à la noix ?)

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG modéré ♥ Sans gluten ♥

 

_DSC4493-3Si vous n’aimez pas la crème de marron, passez votre chemin jusqu’à le semaine prochaine… Tiens, c’est rigolo, j’ai conservé 99,99% de mes lecteurs ! 😉

Serait-ce pour vous comme pour moi ? Un doux souvenir d’enfance… Ahhh, le petit-suisse à la crème de marron !

Mais la crème de marron, c’est aussi très sucré, beaaaucoup trop sucré ! Autant pour mes papilles maintenant déshabituées que pour ma ligne… Encore une chose à laquelle j’avais un peu renoncé après avoir goûté plusieurs marques et testé plusieurs recettes (celles qui « collent » au palais comme un ciment pour dentier, celles si saturées de sucre qu’on en grincerait des dents, etc.) super décevantes… Et puis il faut vous dire qu’hier soir, j’étais gravement en manque d’idées pour le blog. Plus exactement, j’avais plein d’idées, mais plus d’œufs. Et comme par hasard, tout ce qui me venait en tête contenait au moins un œuf. Désemparée, je suis allée sauter sur mon trampoline (c’est un peu ridicule, mais 90% des idées fumantes qui me viennent en cuisine arrivent pendant ma séance quotidienne de trampoline. Ça doit fonctionner comme une sorte de dynamo qui recharge les piles de mon cerveau ;))

Bref, après avoir listé en sautant de rage tout ce que je ne pouvais pas faire faute d’œuf (le gâteau à l’okara, les pancakes au son d’avoine, la brioche bouclée à la noisette, etc.), je me suis souvenue de ce bocal acheté il y a quelques temps. Un bocal de marrons.

_DSC4650-2Car n’en déplaise aux courageux adeptes du DIY {comprenez « Do It Yourself », expression ingliche à la mode qui pourrait se traduire par « fais-le toi-même », sauf qu’en français notez que ça a tout de suite moins de classe, on aurait presque envie de rajouter « fais-le toi-même hé patate ! »…} un brin jusqu’auboutistes qui auraient déjà chaussé leurs bottes et pris leur panier, je n’ai pas réalisé cette crème de marron avec des châtaignes ramassées par mes blanches mains. Je sais, ça casse un mythe… Mais en même temps, je n’ai pas eu trop le temps cette semaine. J’ai donc utilisé mes châtaignes « pelées au feu », enfin, si j’en crois ce qui était écrit sur le bocal.

Dans tous les cas, vos châtaignes doivent être pelées (au feu ou pas, on s’en fiche) et en bocal pasteurisé mais ne PAS baigner dans un jus saumâtre, et encore moins contenir du sucre ajouté. Voici un lien, pas pour faire de la pub, mais juste pour vous donner une idée de ce dont je parle (ça existe aussi en bio, c’est juste un peu plus cher).

… Mais vous pouvez aussi, si ça vous fait tant plaisir que ça, partir dans la forêt, fendre avec un petit couteau tout mignon chaque châtaigne, la faire bouillir, éplucher la première, puis la deuxième peau et recommencer ainsi de suite avec toute la cueillette si ça vous enchante. Temps de préparation de la recette, 5 h (en comptant même le temps que vous aurez passé à vous engueuler avec un chasseur au nez rouge après avoir manqué de vous prendre un pruneau parce que faites gaffe, c’est la saison), mais je reconnais que ça a aussi son charme (le ramassage des châtaignes, pas de se retrouver au milieu d’une battue de sanglier).

Montages-2Bref, une fois que vous aurez vos petites châtaignes pelées, ne les MIXEZ pas avec du sirop d’agave et de la vanille, du moins pas tout de suite, car elles ont besoin de cuire et recuire, en un mot de devenir un peu flagada pour faire de la bonne crème de marron.

Là, ne vous affolez pas, si je marque « temps de cuisson 45min » », PERSONNE ne vous demandera de rester planté stupidement devant votre casserole une cuillère à la main ! Donc, même si c’est un peu long, à la limite ça ne change pas grand chose pour vous : que vous prépariez votre repas, répondiez au téléphone, sautiez sur un trampoline ou que vous vous vernissiez en bleu turquoise les ongles des pieds, le fait que les châtaignes soient en train de cuire ou pas ne change absolument rien à votre emploi du temps !

Pour le reste, la recette est simplissime… et le résultat en-thou-sias-mant ! ;)))

Cette crème de marron est délicieusement parfumée (merci encore ma si gentille Manuia pour la sublime vanille de ton île… C’était hélas l’avant-dernière gousse ;)), pas trop sucrée (attention, danger, ne pas s’asseoir devant le pot une cuillère à la main), délicieusement lisse, fluide, veloutée…

Et puis, allez, hop, soyons bien décadents jusqu’au bout : Je vous livre aussi la recette de mes coupes timarronsuisse.  Hum, qui a dit que c’était un nom à la noix ? D’abord, c’est un nom au marron, mais pour les ignares qui se marrent devant ce nom barbare (oui, je sais, mes rimes vont sûrement faire pâlir Racine de jalousie) sachez que c’est parce que ça ressemble à un tiramisu à la crème de marron et petit-suisse. Celui ou celle qui trouvera un nom plus mignon aura droit à une coupe de plus.

Pour le reste, faut-il que vous fasse un dessin ? Arf, que c’est bon ce truc là !

 

Montages3-2La crème de marron à IG raisonnable

 

Ingrédients pour 3 pots
Préparation : 10 min
Cuisson : 45 min

500g de châtaignes pelées (voir plus haut)
75cl d’eau
15 cl de sirop d’agave
1 gousse de très bonne vanille (voir plus haut) ou 2 gousses de vanille courantes
Une pincée de fleur de sel (LE secret ;))

 

Mettre les châtaignes et l’eau dans une petite cocotte en fonte (c’est bien mieux qu’une casserole en inox pour les cuissons longues et douces). Fendre la ou les gousses de vanille, racler les graines avec une cuillère ou un couteau lisse puis mettre le tout (gousses+ graines) dans la casserole. Poser un couvercle, et une fois que le mélange arrive à ébullition, compter 45 minutes de cuisson à feu très doux. En fin de cuisson, il doit rester 30 cl de liquide (j’ai mesuré, donc si vous avez trop de liquide, continuez la cuisson, et si vous n’en avez pas assez ajoutez un peu d’eau bouillante pour obtenir la même texture que moi).

Transférer le tout dans le bol d’un blender, retirer la gousse de vanille, ajouter le sirop d’agave et la fleur de sel puis mixer longuement jusqu’à obtention d’une crème parfaitement lisse et veloutée qui fait « blop » quand on arrête le mixeur.

Mettre en pot, et conserver au frais jusqu’à 10 jours (ah ah, la bonne blague).

 

_DSC2682-2

 

 

_DSC4584-2La coupe « timarronsuisse »

 

Ingrédients pour 4 personnes
Préparation : 5 min
Prise au frais : 8 H

 

4 biscuits à la cuillère, idéalement fait-maison (j’en ai souvent dans une boîte chez moi pour improviser des petits desserts dans ce genre là ;))
Un café espresso très serré de 3 cl environ
2 cuil à soupe de sirop d’agave
3 petits suisses
150g de ma crème de marron
Un peu de cacao en poudre

 

 

Mettre au fond de 4 coupes un biscuit à la cuillère coupé en deux. Mélanger le café et le sirop d’agave, puis en imbiber les biscuits, mais pas trop car ils doivent rester un peu secs pour « pomper » l’humidité de la crème au petit-suisse.

Mélanger les petits-suisses avec la crème de marron, puis en napper les biscuits. Mettre au frais au moins 8 H, bien couvert avec du film alimentaire.

Servir en saupoudrant d’un peu de cacao.

 

 

_DSC2779-2-2

Je vous laisse avec cette photo d’un très joli ciel d’automne, le soir, juste au dessus de chez moi… 🙂 C’est tellement joli que ça donne envie de manger de la crème de marron… Comment ça « rien à voir ». Mais si, toutes les excuses sont bonnes !

_DSC4613-2

Cliquer ici pour retrouver les 155 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 grains de sel sur “{ La crème de marron de mes rêves… }

  1. Bonjour Marie,
    Je suis charmée par votre site, que je viens de découvrir. J’aimerais réaliser votre recette de crème de marron, mais j’ai une question: peut-on la faire sans vanille? Penserez-vous que le goût en pâtira? J’ai goûté des yaourts à la crème de marrons non vanillée, et je les préfère largement aux autres, d’où ma question!
    Merci 🙂

    1. Marie Chioca

      En ce qui me concerne, je trouverais vraiment très dommage ne pas mettre de vanille du tout, mais après, tous les goûts sont dans la nature alors faites vraiment comme vous voulez Garance 🙂
      Très belle journée à vous, et merci pour ce si gentil message 🙂
      Marie

  2. Coucou, je viens de finir ma crème de marron et … elle est complètement ratée !!! :'(
    Je l’ai fait avec des marrons ramassés en campagne et je pense que dans le lot il y en avait des véreuses. Du coup ma crème a un goût vraiment pas bon.. mais je ne m’avoue pas vaincue demain je file au magasin acheter des marrons en « boite » comme ceux que tu recommandes et je tente l’expérience à nouveau !

    1. Marie Chioca

      Pauvre Maeva, comme tu dois être déçue ! Je te donne un « truc » pour éviter les marrons véreux : après ta cueillette, fait-les tremper dans une grande bassine d’eau, et jette impitoyablement ceux qui surnagent, ce sont les véreux.
      D’autre part, quand on ramasse des châtaignes dans la campagne, on tombe parfois sur des châtaigniers qui ne font tout simplement pas de bonnes châtaignes ! Près de chez moi, j’en connais qui font des fruits magnifiques, bien sucrés, bien goûteux, et d’autres qui donnent des châtaignes un peu amères et âpres. Il faut donc les goûter et bien te rappeler d’une année sur l’autre quel arbre donne des bonnes châtaignes… Bon courage !
      Marie

  3. Et voilà j’ai refait avec des châtaignes en boite comme prévu !!!! ma crème est dans mes pots, j’y est laisser traîné le doigt juste pour goûter. (Oui oui c’est ça )
    Et c’est une grosse TUERIE !!!! Merci beaucoup pour cette recette elle est génial … c’est beaucoup moins sucré et équerrant que celle des grandes surface !!!!
    Merci encore.

  4. Bonsoir,
    Depuis des semaine je regarde régulièrement votre recette qui me mettait l’eau à la bouche.
    Je me suis enfin décidée à la réaliser. Après être allée en forêt la semaine pour chercher des châtaignes, je les ai laissé sécher quelques jours afin qu’elle aient plus de goût. Et aujourd’hui, par un après-midi pluvieux, je me suis mise à les éplucher. Travail harassant, mais quel plaisir des papilles en goûtant la crème de marrons… Cela valait bien toutes ces heures de travail.
    Votre recette est parfaite. Bon dosage de sirop d’agave (pas trop sucrée ni trop peu et surtout pas écoeurante), d’eau, de vanille. Rien à redire sinon merci pour ce partage !
    Pauline

    1. Marie Chioca

      C’est moi qui vous remercie Pauline pour ce si gentil retour qui me fait chaud au coeur 🙂
      TRès belle après-midi à vous !
      Marie

  5. Bonjour, Merci pour vos recettes et j’ai essayé celle de la créme de marron au sirop d’agave… J’ai été bluffé, c’est délicieux et le gout est pour moi semble à celui « du commerce ». Bonne continuation

  6. Après une balade dans la forêt et le panier plein de châtaignes, je me décide à tester votre recette non pas sans mal pour les éplucher, mais le résultat est que cette crème de châtaignes est une tuerie…… et je pense même tester votre timarronsuisse….
    Merci pour votre recette.

  7. Bonjour Marie,

    j’ai découvert le concept IG bas depuis 3 mois et votre blog est devenu mon site de référence 🙂 et toute la famille est ravie de mes premiers essais.
    Pour noël, j’aimerais faire une bûche aux marrons en me basant sur cette recette de crème de marron, mais je voulais avoir votre conseil pour la génoise. Avez-vous une recette sur une autre page du blog qui pourrait convenir ? J’ai vu q’il y avait 2 bûches présentées, est-ce que je peux reprendre une des 2 ? Ou alors une tout autre recette ?
    Merci

  8. Je viens de découvrir ton site, et merci pour toutes recettes ! Je mange très peu sucré, je ne supporte plus « ce » gout trop sucré dans la plupart des gâteaux. Je pense tester plusieurs de tes recettes dans les prochains jours :). Mais surtout je vois régulièrement des recettes à la crème de marron qui me font saliver, mais je passe toujours mon chemin en pensant à cette crème du commerce beaucoup trop sucré et écœurante pour mon palet. Je vais très vite essayer ta crème de marron ainsi que les timarronsuisse.

    1. Marie Chioca

      Merci Céline, j’espère qu’elle te plaira ma crème de marron 🙂
      Certaines personnes l’ont encore trouvée trop sucrée, d’autres pas assez… C’est donc une question de goût 😉
      Bonne journée à toi !
      Marie

  9. Bonjour Marie,
    Cette recette de timarron suisses à l’air délicieuse…comment peut-on la réaliser sans produits laitiers ? That is my question… Merci d’y répondre
    Anne (diététicienne ET gourmande) 😉

    1. Marie Chioca

      Bonjour Anne,
      Je ne vois guère qu’une solution : remplacer le petit suisse par de la crème de coco un peu épaisse (les briquettes vertes de maque Kara par exemple). Dans ce cas là, on peut même fouetter ladite crème (bien froide) en chantilly, et supprimer aussi les oeufs.
      Bon week-end !
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *