{ Que faire lorsqu’il pleut des trombes ? }

12 novembre 2014

{ Que faire lorsqu’il pleut des trombes ? }

Des biscuits super réconfortants qui embaument la maison…

♥ Sans oeufs  ♥ IG bas  ♥ Végétarien

_DSC3562-2Connaissez-vous les biscuits Belvita ? Je ne cherche surtout pas à faire de la pub pour des biscuits industriels, mais je vous avoue que mes enfants les ont goûtés cet été (car quand c’est Papa qui fait les courses on trouve parfois dans le caddy des trucs que Maman n’aurait même pas daigner honorer d’un regard). Ils les ont goûté ET approuvé. À tel point que maintenant il y en a toujours, à mon grand désespoir, une ou deux boîtes dans le placard.

Un soir où je rouspétais de voir encore toute la tribu s’empiffrer de Belvitas sous l’œil complaisant du papa, j’ai décidé de mettre fin à cette idylle. Mais ce n’était pas gagné d’avance : Si j’évoquais le fait que c’était des biscuits industriels, on me répondait doctement de regarder la liste d’ingrédients qui, effectivement, ne contenait pas trop de cochonneries. J’ai voulu y goûter pour leur prouver que ça ne valait pas chipette : Hélas, c’était catastrophiquement délicieux… Pas trop sucré, avec une texture toute croustillante, un bon goût de céréales et tout et tout.

Pfff.

Il ne me restait plus qu’à dégainer ma dernière arme secrète, la plus redoutable : faire des Belvitas maison, encore plus catastrophiquement, horriblement, impitoyablement délicieux si possible… Et bien voilà, c’est chose faite ;), et depuis 3 semaines que je régale les loulous avec ma recette, il n’a plus été question une seule fois de ramener à la maison cette fameuse boîte jaune qui me narguait depuis juillet…

Rien que la pâte crue, toute souple et toute chaude, si facile à travailler, exhale déjà un envoutant parfum de beurre et de noix chaude qui embaume la cuisine. Et quand ça cuit, mazette, je vous raconte même pas !

2 boite-2Une fois n’est pas coutume, j’ai mis dans cette recette une lichette de beurre (seulement 1,5g par biscuit, c’est hyper raisonnable !) : d’abord parce qu’il fallait bien sortir le « grand jeu » pour gagner la partie 😉 mais aussi parce que de toute façon je mets toujours un peu de beurre dans les biscuits contenant de la farine d’avoine : et c’est juste une tuerie à chaque fois.

Concernant les autres ingrédients, tout a son importance : le lait de soja DOIT être parfumé à la vanille (et ça DOIT être du lait de soja-vanille, pas du lait d’avoine, ou d’amande, ou de vache…), le sucre de coco DOIT être du sucre de coco (et pas du sucre de bouleau ni du sirop d’agave qui donneraient une texture molle aux biscuits, ni du muscovado qui donnerait une saveur trop « réglissée »), la farine d’avoine DOIT être de la farine d’avoine (c’est surtout elle qui donne ce sublime parfum), la farine d’épeautre DOIT être de la farine d’épeautre et celle d’orge mondé DOIT être de la farine d’orge mondé (pour la texture mais aussi pour l’indice glycémique des biscuits), le son d’avoine DOIT être du son d’avoine (et non du son de blé qui flinguerait tout), etc. Non pas que je veuille vous empêcher de faire vos expériences n’est-ce pas, mais juste parce que si vous voulez des biscuits simili-belvitas au top des tops, mieux vaut éviter de devoir comme moi faire 4 ou 5 tests avant d’y arriver 😉

J’attendais impatiemment de partager cette recette avec vous depuis 3 semaines, et le temps tout pluvieux d’aujourd’hui (qui m’a donné envie de refaire mes « belvitas » maison) a été l’excuse parfaite. Je vous avoue toutefois que les photos par un ciel aussi gris m’ont donné bien plus de fil à retordre que les biscuits… Mais pour finir, ces douces et calmes journées d’automne bercées par le chant de la pluie sur les vitres ont aussi leur charme, une sorte de tendresse et de poésie qui me met du baume au cœur et me rend toute joyeuse dans ma maison qui sent bon le feu de bois. Juste pour le plaisir, je vous ai pris quelques photos par la fenêtre : oui c’est tout gris. Mais que c’est joli cette brume vaporeuse sur la campagne mouillée…

3 montage 1-2

(Edit du 14/11 : En fait, je me suis aperçue entre temps qu’il y avait beaucoup d’autres biscuits « Belvita » sur le marché que ceux que je connaissais : des saveurs ceci, des saveurs cela, des fourrés de telle ou telle façon… Mais, c’est aux Belvita « brut 5 céréales complètes » que mes biscuits ressemblent un peu.)

 

 

_DSC3639-2

Ingrédients pour 40 biscuits environ
Préparation : 20 min
Cuisson : 30 min
 
100g de farine T130 de grand épeautre
100g de farine d’avoine
100g de farine d’orge mondé
50g de son d’avoine
15cl de lait de soja-vanille
60g de beurre bio
50g de sucre de coco
5cl d’huile de pépin de raisin
Une pincée de fleur de sel

 

5 montage 2-2Préchauffer le four à 150°C, si possible en chaleur tournante.

Mettre les 3 farines et le son d’avoine dans un saladier avec la fleur de sel. Mélanger.

Faire chauffer le lait avec le beurre, le sucre de coco et l’huile. Fouetter le mélange pour bien émulsionner le tout résister à la tentation de dévorer tel quel à la petite cuillère cette crème à la délicieuse couleur de caramel et au parfum si envoutant, puis verser dans le saladier sur les farines et mélanger le tout, d’abord à la cuillère de bois, puis en travaillant à la main. Ne pas trop pétrir.

Au début, la pâte semble très (trop !) souple, mais c’est tout à fait normal : En seulement quelques minutes, elle va épaissir suffisamment pour pouvoir former de très jolis biscuits.

L’étaler assez finement (plus les biscuits seront fins, plus ils seront croustillants), puis découper à l’aide d’un emporte-pièce rond ou rectangulaire et déposer les gâteaux au fur et à mesure sur une plaque de cuisson chemisée de papier.

(Notez que l’on peut aussi – comme sur la photo en bas à gauche du montage- confectionner de simples cookies en écrasant sur la plaque chemisée des petites boules de pâte de 20g : c’est plus rapide ainsi, et aussi très bon, mais veillez toutefois à ce que les cookies soient très fins.)

Enfourner pour 15 minutes à 150°C, puis baisser la température du four à 110°C pour les 15 minutes restantes. Laisser refroidir sur une grille pour que les biscuits gagnent en croustillant. Si une fois refroidis ils restaient encore un peu moelleux, ne surtout pas hésiter à les repasser au four 10 minutes à 110°C (en surveillant toutefois qu’ils ne « bronzent » pas trop) car c’est ce côté très croquant sous la dent qui fait tout leur charme.

Conserver dans une boîte en fer ou un bocal de verre bien hermétique car ces biscuits ne doivent surtout pas prendre l’humidité.

 

4 eclats de chocolat-2Une variante que mes enfants aiment beaucoup consiste à ajouter à la pâte 50g de chocolat noir découpé en fins éclats (plus petits que des pépites) à l’aide d’un économe ou d’un couteau. Vous pouvez soit les incorporer dans la pâte bien refroidie (sinon la chaleur du mélange lait-beurre-huile ferait fondre le chocolat), soit les parsemer sur la pâte étalée et les « incruster » au rouleau comme sur la photo ci-dessous.

Sachez toutefois que malgré mon côté très « fan » de chocolat, je préfère la version nature qui met à mon goût davantage en valeur la saveur si délicieusement « céréales-beurre-noisette » de ces biscuits…

——————————————————

——————————————————

_DSC3626-2

6 biscuits au chocolat-2

Cliquer ici pour retrouver les 141 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article

 

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

12 grains de sel au sujet de « { Que faire lorsqu’il pleut des trombes ? } »

  1. Ping : { Dessert "der des der" pour retardataires ! (En bonus, une histoire de chien). (PS : mais promis, y'en a pas dans la recette !!!) } -

  2. Mimi

    Bonjour Marie !
    Je ne suis pas trop fan de l’avoine sans vous offenser alors comment pourrais je le remplacer ici? Quelles proportions avec le duo épeautre/orge pourrait-on mettre pour supprimer l’avoine?
    Merci!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il faut tester Mimi, car je ne peux pas savoir à l’avance ce que ça donnera étant donné que chaque farine se comporte différemment en pâtisserie. Essayez en remplaçant par moitié épeautre, moitié orge, j’espère que ça ira.
      Bonne journée Mimi !
      Marie

      Répondre
  3. Naniluce

    Pensez-vous que je pourrais remplacer le beurre par une autre matière grasse? Beurre de coco, pâte d’amande, pâte de noisette, huile neutre? Merciiii.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il faudrait pour cela faire des tests Naniluce, car je ne suis pas sûre que cela fonctionne. En premier, testez plutôt l’huile de coco ou une bonne margarine végétale bio, car je pense que les purées d’oléagineux ou l’huile neutre ne donneront pas assez de « tenue » à la pâte pour qu’on puisse facilement y découper des biscuits…
      Bon week-end à vous !
      Marie

      Répondre
  4. Aurore

    Je viens de réaliser ces biscuits secs et ils sont très bon. Je les ai décliné en « petit écolier » et c’est aussi excellent. Recette simple et donc adoptée.

    Répondre
  5. Edith

    Pour NANILUCE

    Pour avoir testé, parce que pas trop fan de beurre (disons plutôt que c’est mon estomac qui n’aime pas) j’ai remplacé par 40 grammes de purée d’amandes faite maison et 20 grammes d’huile d’olive.
    Les fauxbelvitas étaient supers supers bons ( peut-être à peine plus secs, peut-être dû à l’huile d’olive…)
    Le goût et la texture auraient-ils été plus accentués par de la purée de noisettes et surtout sans huile d’olive? Je ne sais pas, mais je compte bien essayer à la prochaine fournée.

    Bonne dégustation

    Répondre
  6. NellaLuLen

    Bonjour Marie, je découvre votre blog de recettes avec beaucoup de plaisir visuel, les photos sont magnifiques!! Vos recettes me redonnent l’envie de cuisiner, et de manger plus sain (j’ai commencé à suivre vos conseils et ceux de votre co-auteur de la minceur durable).
    J’ai du coup commandé plusieurs de vos livres ;)!
    J’aimerai savoir si vous aviez une recette des biscuits petits écoliers à IG? Je me demandais si je pouvais utiliser cette recette et ajouter du chocolat noir dessus?
    Merci pour votre réponse!! Au plaisir de voir de nouvelles recettes et de découvrir celles de vos livres!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      UN grand merci pour ce si gentil message, je suis très touchée 🙂
      Oui, on peut tout à fait ajouter du chocolat sur ces biscuits. Pour cela, découpe-les à la même taille que des grands carreaux assez fins de chocolat 70%, et quand ils ont bien refroidi (pour être parfaitement croustillants), dépose un carreau sur chaque biscuit (pour que le chocolat tienne, il faut en faire fondre un peu dans un bol, et en déposer avec une cuillère l’équivalent d’un petit pois entre le biscuit et le carreau de chocolat pour servir de « ciment ».)
      Régale-toi bien ! 😉
      Marie

      Répondre
  7. Jean

    Bonjour Marie,
    Alors moi j ai une question très technique 😁
    COMMENT FAITES VOUS pour avoir des biscuits bien crantés¿??????????
    Oui je sais , vous avez un emporté pièce , j en ai aussi mais au final , à la sortie du four ça ne ressemble pas à la forme du moule !!!! Les arrondis ne sont plus aussi distincts , bref c est quoi votre secret???merci d avance.
    Et puis félicitations pour votre dernier livre, j avais peur qu’ il ne ressemble aux autres (par les recettes)
    et pas du tout . J adoooore, comme tous les autres d ailleurs 😉
    Et puis (rien à voir avec La cuisine ) la maman que je suis de deux enfants doit vous féliciter . Vous êtes pour moi une super woman . Six enfants , des livres
    à écrire,des photos , un blog à remanier , la maison à tenir , les recettes à tester, et j en passe 😵Mais qui êtes vous ???? Une extra terrestre certainement avec de supers pouvoirs 😁( je me rassure comme je peux😊)
    Bien cordialement et à bientôt de vous lire .
    Sandra.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Non non Sandra, pas de supers pouvoir, sinon je serais moins nulle pour conduire une bagnole, mon tas de repassage ne ressemblerait pas à une colline, mes placards de cuisine mal rangés ne me dégringoleraient pas sur la tronche, je ne serais pas en train de râler le quart du temps, etc. Bref, j’ai des tas de (gros) défauts, je me garde juste bien de les exposer sur le blog, c’est tout ^^
      Pour vous répondre à propos des biscuits, hélas, non, pas de « secret », je ne sais pas du tout… Mon emporte pièce est peut-être d’emblée plus cranté?
      Un immense merci en tout cas pour ce si gentil message qui me fait chaud au coeur : J’aime aussi beaucoup ce livre, je pense que c’est peut-être un des plus « utiles » que j’ai écris à ce jour pour les familles…
      Bonne soirée Sandra !
      Marie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *