{ Envie de bons petits plats… }

image_pdfimage_print

{ Envie de bons petits plats… }

La cuisine des grands classiques, ma version bio

 

1 couv-2Pour peu que vous suiviez un peu mon blog, cela ne vous aura sûrement pas échappé : j’aime me nourrir sainement, cuisiner sain et léger… MAIS j’assume aussi un côté très « bon vivant », appréciant beaucoup la bonne cuisine et tous ces petits plats d’anthologie qui ont ravi et régalé des générations de gourmets. Impossible à concilier ? Mais bien sûr que si !

Car pour prendre soin de votre santé, vous pouvez certes -ça se respecte- choisir d’être crudivore, végétarien, macrobiotique… ou pas ! C’est votre choix, celui qui vous convient, et personne d’autre ne saura mieux que vous ce qu’il vous faut pour être heureux et vous sentir bien. Mon choix a été de me nourrir -et de nourrir les miens- de la façon la plus proche qui soit de celle de mes aïeux : céréales complètes, pain bis, légumes et fruits du jardin (ou les plus « bio » et locaux possible)… et bons produits fermiers.

1 veau marengo 2-2Certes, nous sommes plus sédentaires que nos solides ancêtres (lesquels auraient bien rigolé de nous voir tout pâlots devant notre jus de fenouil matinal, eux qui carburaient au saucisson dès le petit déjeuner ;)) et de cela, il faut en tenir compte en végétalisant un peu plus nos menus et en revoyant la taille des nos assiettes. Mais à condition de choisir des ingrédients de qualité (locaux, bio ou fermiers et de saison), il n’y a pas de raison que ce qui convenait si bien à nos aïeux puisse nous faire du mal quand nous nous en régalons avec sagesse !

Ne ressentez-vous pas parfois en vous cet appel de la bonne cuisine, celle que pratiquaient nos grands-mères et qui embaumait la maison, le jardin, la ruelle de délicieux effluves ? Les coqs au vin, les blanquettes, les paëllas, les pot-au-feu, les raviolis, les petits farcis, les osso-bucos, les tartes Tatin, les gâteaux au chocolat,tous ces petits plats si réconfortants qui nous mettent le cœur en fête en même temps que l’eau à la bouche…

Vous pensez à votre taux de cholestérol, à votre tour de taille, à votre glycémie, toutes ces choses qui vous font un peu souci, et parfois à juste titre car il est fort louable de penser à sa santé… Mais hormis certains plats qui baignent littéralement dans la graisse de porc, le beurre ou la crème fraîche, la plupart des bonnes recettes gastronomiques de nos grands-mères peuvent être bien équilibrées : des légumes, des aromates, des viandes ou des poissons de bonne qualité qui mijotent à basse température dans des matériaux sain comme la terre ou la fonte… Certaines recettes traditionnelles sont même un « nec plus ultra » en matière d’alimentation équilibrée comme par exemple le pot-au-feu, la bouillabaisse ou la poule au pot, et d’autres ne demandent qu’un tout petit aménagement pour devenir parfaitement saines sans sacrifier un iota de leur saveur ou de leur texture délicieuse. Car rassurez-vous. Vous ne trouverez pas dans cet ouvrage de gratin dauphinois blafard à la crème de soja, de quiche caoutchouteuse au yaourt 0% et « jambon » de dinde, ou de blanquette anémique au tofu. Cette vision de la cuisine prétendument diététique qui sévit depuis les années 70 a quasiment « traumatisé » toute une génération de gourmands frustrés… les plongeant dans cette idée reçue qu’entre se régaler et être en bonne santé, il fallait choisir !

1 raviolis 2-2

Nous, on veut de la bonne cuisine traditionnelle comme celle de nos grands-mères, qui rameute tout le quartier par ses effluves de cuisson dès 11 du matin, de la cuisine qui enveloppe nos papilles de sauces veloutées ou de saveurs délicates, en un mot, de la bonne vraie cuisine réconfortante et conviviale, inspirée à la fois des bouchons lyonnais, des mamas italiennes, des grandes brasseries parisiennes ou des dimanches à la campagne chez nos mamies. Mais on veut aussi manger équilibré, et ce n’est pas incompatible…

Redécouvrir en cuisine les grands classiques naturellement équilibrés, ou savoir comment les réinterpréter légèrement mais avec beaucoup de gourmandise pour les rendre plus sains, c’est justement toute la démarche de cet ouvrage : J’espère qu’il vous donnera la satisfaction de faire mijoter de succulents petits plats bien conviviaux sur un coin de votre cuisinière, avec la certitude que cette cuisine est bonne pour vous, pour ceux que vous aimez…

 Ce que j’ai le plus aimé en faisant ce livre ? (hormis goûter aux plats, bien entendu ;)) Ça a été de chiner pendant des journées entières dans les innombrables brocantes de la région pour trouver tous ces ustensiles et accessoires si plein de charme, souvent délaissés par les jeunes générations qui vident les greniers de leurs mémés sans voir quel trésor cela représente : cocottes et plats à four en fonte colorée, poêles noires sorties tout droit d’un western de Sergio Leone, petites casseroles en émail au look si joliment 50’s, assiettes de porcelaine fleurie au charme rétro, vieux moulin à café tout vermoulu, soupière paysanne un brin ébréchée, plats en terre vernissée, et autres petits accessoires « vintage » pour employer ce mot à la mode qui ne veux pas dire grand chose ^^

Ma plus belle découverte ?

La marmite dieppoise, une pure gourmandise digne de figurer sur une table de réveillon…

Ma plus grosse galère à photographier ?

La mitonnée de lentilles du Puy : un gloubi bougla maronnâtre, super bon mais super pas photogénique. D’ailleurs, ma photo est ratée… et quand je tombe sur cette recette, je tourne la page trèèèèès vite. En fait, beaucoup des plats de ce livre relevaient littéralement du challenge… Un plat de viande en sauce, c’est visuellemen1 crêpe suzette flambée-2t tellement moins glamour qu’un cupcake à la cerise 😉

Ma plus grosse frayeur ?

La déflagration ahurissante quand j’ai approché la bouteille d’alcool de la crêpe mal éteinte pour faire une photo de plus avec mon pauvre fiston, lequel a jeté de terreur la poêle par la fenêtre^^ Personne ne s’est fait mal, mais ma joli poêle orange Le Creuset que vous voyez ci-dessus à été cassée en deux… Je vous raconterai ça un des ces jours 😉

 

«La cuisine des grands classiques, ma version bio », c’est un ouvrage de référence de pas moins de 85 recettes (!) dont je vous laisse découvrir ici le sommaire… Je remercie mon éditrice qui a réussi à sortir cet ouvrage à un prix canon, sachant qu’il ne coûte que 2 euros de plus qu’un « Facile et bio » courant de 50 recettes. Elle a voulu en faire un gros ouvrage de référence, facile d’accès pour tous les budgets, c’est vraiment ce que je voulais…

Vous y trouverez en outre :

–       le « top 12 » des astuces simples qui vont non seulement alléger vos recettes, mais en outre les rendre encore plus savoureuses 

–       des idées pour trouver des matériaux de cuisson sains et performants sans se ruiner

–       beaucoup de conseils et de tours de mains « de grand-mère » pour rendre vos petits plats vraiment inoubliables

–       des petites anecdotes sur l’origine de certains plats

–       des astuces « SOS porte-monnaie » pour les grandes familles et/ou les petits budgets…

 Bonne rentrée à tous… Réchauffez bien le moral de vos loulous avec vos bons petits plats cuisinés avec amour :)))

 

 

1 photo d'ouverture entrées 2-2

Les petits farçis niçois

 

2 Le taboulé-2Le taboulé à l’épautre complet

 

2 Les quenelles-2Les quenelles à ma façon (avec de la farine non raffinée de petit épeautre)

 

8 La tapenade et l’anchoïade-2La tapenade et l’anchoïade

 

3 goulash hongroise 1 (cadrage vertical idéal, ne pas recadrer si possible)-2Le goulash hongrois

 

3 Le poulet chasseur format vertical (de préférence, ne pas recadrer et présenter la photo telle quelle)-2Le poulet chasseur

 

3 Les moules marinières-2Les moules marinières

 

3 Les paupiettes de veau-2-2Les paupiettes de veau très légères

 

3 marmite dieppoise 1-2La marmite dieppoise

 

4 Mon cassoulet (ne pas recadrer en format carré si possible)-2Mon cassoulet 100% canard

4 navarin 2-2Le navarin

 

5 bouillabaisse-2La bouillabaisse…

5 cbouillabaisse (rouille, photo en plus)-2… avec sa petite rouille provençale « maison »

 

15 La charlotte au chocolat (si photo verticale à ne pas recadrer)-2La charlotte chocolat-café

 

17 les oeufs à la neige-2Les oeufs à la neige

 

18 La tarte aux pommes-2La tarte aux pommes pâtissière

 

19 Petits beurre 1 (ne pas recadrer si possible)-2Les petits-beurres à la farine complète

 

20 petits pots de crème dessert 2-2Les petites crèmes dessert

 

21 Documents2-2Le kougelhopf

 

tiramisu (ne pas recadrer si posible) 2-2Le tiramisu

—————————————

Photos extraites de l’ouvrage « La cuisine des grands classiques, ma version bio ».

Tous droits réservés.

—————————————

Acheter cet ouvrage sur le site de ma librairie partenaire Decitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 grains de sel sur “{ Envie de bons petits plats… }

  1. Bonjour,

    J’ai commencé le « régime » IG et je suis tombée sur votre blog que je trouve vraiment beau, qui donne envie de manger bon et bien.
    J’aimerais savoir si les recettes de ce livre, en dehors d’être bio, sont adaptées à ce régime sachant que je ne suis pas encore tout à fait rodée et que je cherche un livre qui me permette de cuisiner dans ce sens.

    Merci par avance pour votre réponse et bravo pour votre blog

    1. Marie Chioca

      Bonjour Valou,
      Beaucoup de ces recettes sont à IG bas, mais pas toutes, car ce n’était pas hélas le but premier de cet ouvrage. Du coup, ce sera peut-être un peu flou pour vous…
      Sinon, il y a celui sur les recettes salées à IG bas (éditions Artemis) je sais qu’il est épuisé, mais on le trouve parfois d’occasion sur Le Bon Coin, Amazon ou Priceminister…
      Bonne chasse ! 😉
      Marie

  2. Chère Marie,
    Votre blog est une belle réussite.
    Née avec des problèmes aux intestins, j’ai toujours dû avoir une alimentation très saine, et un jour que j’ai bien été malade, j’ai dû arrêter toutes cochonneries industrielles! Même si cela était bénéfique, j’étais triste de ne plus pouvoir me régaler de biscuits, gâteaux, crèmes…
    Lorsque j’ai découvert votre blog, ce fut pour moi un soulagement, de pouvoir me régaler à nouveau sans avoir peur d’être malade. Alors merci pour tous vos beaux livres et votre passion pour une belle cuisine à l’ancienne loin de la mode du « bien manger » parfois fades et simplistes avec toute une palanquée de produits basiques ; vous faites honneur à nos chers ancêtres.
    Je vous souhaite une excellente année 2017 et un bon rétablissement !

    1. Marie Chioca

      Que je suis touchée par ce « vous faites honneur à nos chers ancêtres » ! Je ne sais pas si on m’a déjà fait un si joli compliment sur ma cuisine, merci infiniment Helly…
      Je vous souhaite aussi une très belle année 2017, et surtout, continuez à prendre bien soin de vous 🙂
      Marie

      1. Bonjour,
        Je vous en prie, ce n’est que la stricte vérité !
        Par contre, je tiens à m’excuser pour ces horribles fautes causées par le correcteur automatique…
        J’espère que vous vous êtes bien remise de votre grippe.
        Au plaisir,
        Helly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *