{ Chandeleur 2014 : 3 recettes alternatives }

30 janvier 2014

{ Chandeleur 2014 : 3 recettes alternatives }

Crêpes Suzette au petit épeautre, Crêpes à l’orge mondée,

(Et en bonus, une pâte à tartiner qui nous fait tous rêver…)

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

 

_DSC0218-2-2Je pense deviner ce que vous évoque cette première photo : un instant de pure sérénité, un bon thé vert tout fumant qui dessine de douces volutes de vapeur tout en parfumant l’atmosphère de notes de jasmin. Posée sur la soucoupe, nous faisant les yeux doux, une crêpe toute souple, juste parfumée d’une poudrée de cannelle et sucre de coco. Dehors, le vent, la pluie, le froid, la tempête. Dedans, la joie simple, profonde et ressourçante d’un moment de cocooning au coin du feu.

Il y en a qui doivent soupirer, «  Ahhh, quelle dolce vita chez Marie Chioca ! »

Mais les photos peuvent être trompeuses 😉

Comme vous, j’aime cette ambiance, elle me fait rêver. Mais si vous aviez pu me voir ce jour là… En guise de dolce vita, devant cette petite tasse je livrai bataille…

–       contre le manque crucial de lumière (cachée par de gros nuages noirs, d’où l’ambiance très « tea-time dans un vieux phare un soir de tempête » de ces pauvres photos)…

–       contre une nouvelle poêle certes très « design » mais qu’il fallait nettoyer au marteau piqueur entre chaque crêpe (j’ai fini par la ranger et ressortir ma poêle de cowboy en tôle de fer, mochissime mais radicalement efficace)…

–       contre les jouets, les livres, les coussins semés sur ma route par une calamité domestique de 3 ans, et qu’il fallait enjamber, une poêle brûlante à la main, un appareil photo en bandoulière et une théière entre les dents (Pfff ! Fastoche.)…

–       contre des sadiques du démarchage téléphonique (qui continuent à me harceler avec leurs panneaux solaires presque quotidiennement, mais quand vont-ils donc me ficher la paix ? Le prochain, sérieux, j’accepte sa proposition de rendez-vous, je le fais venir, et je lui encastre son panneau solaire en collerette !!! Tant pis, il expiera pour les autres qui me pourrissent la vie depuis 2 ans.).

–       Tout cela à un moment où je me sens un peu (beaucoup) surmenée, et où la seule sensation de cocooning que je connaisse consiste à m’échouer lourdement chaque milieu de nuit sur mon oreiller, avec la délicatesse et la légèreté d’un cachalot qui tomberait dans les pommes.

 

2Bref. J’ai beau faire le clown, essayer de rigoler de mon air hagard, et de cette vie si bien remplie où même avec un chausse-pied je n’arrive plus à caser le plus petit imprévu dans mon emploi du temps, je vous avoue que si j’étais un toooout petit peu moins à fond les batteries du matin au soir, si j’avais un toooout petit peu moins de petits et gros soucis à régler chaque jour, cela me permettrait de faire les choses à une vitesse normale. Pas comme si on passait du matin au soir la cassette en accéléré. Bah, après tout, ma vie je l’aime comme elle est 😉

Mais trêve de confidences, et venons-en maintenant au sujet qui nous préoccupe tous, à cette question existentielle du moment: quelles crêpes allons-nous faire dimanche (comment ça vous en vous en fichez comme de votre dernière paire de chaussettes? N’auriez-vous pas zappé le fait que dans deux jours c’est la Chandeleur… ?)  

Pour faire avancer votre réflexion, voici deux versions vraiment saines pour la santé et gourmandes à souhait. L’une au petit épeautre (une céréale ancestrale dont je vous ai déjà beaucoup parlé et qui présente des atouts nutritionnels exceptionnels), l’autre à l’orge mondée LA céréale à IG bas par excellence. Je vous laisse choisir, ou réaliser les deux, au choix, et vous régaler. Si si, parce que même dans les conditions énoncées précédemment (le fameux « jour des crêpes » où c’était la tempête dehors, le typhon dedans), je m’en suis mis plein la panse ;).

 

1ère recette : Crêpes Suzette au petit épeautre

 Il y a tant de versions « authentiques » pour expliquer le nom si poétique de cette recette (et de gens qui se tapent dessus à coup de poêle pour défendre leur vérité sur le sujet ;)) que je n’aurai même pas l’audace d’oser hasarder d’essayer de tenter de trancher donner mon avis sur le sujet ! Il vous suffira juste de savoir que les crêpes Suzette peuvent se réaliser de différentes façon (flambées ou pas, fourrées d’un beurre d’agrumes ou juste enduites de confiture d’orange, etc.), mais que dans tous les cas, la mandarine et/ou l’orange seront à l’honneur !

Dans cette recette, j’ai utilisé de la farine complète de petit épeautre (résultat bluffant !), et parfumé la pâte d’huiles essentielles bio d’orange douce et de mandarine. Dans le « fourrage » (on est d’accord qu’on ne parle pas de foin là, mais du truc qui sert à « fourrer » la crêpe), vous ne trouverez qu’une toute petite lichette de beurre frais (ou d’huile de coco), du sirop d’agave et un zeste d’orange.

Pour les enfants, sachez que les liqueurs flambées perdent quasiment tout leur alcool : Ils pourront donc goûter à ce dessert sensationnel, à moins que vous ne prétextiez justement la présence d’alcool pour en avoir un peu plus pour vous. Ce qui ne serait pas très honnête…

Enfin, sachez qu’il n’est pas très orthodoxe d’engouffrer une demi-douzaine de crêpes Suzette d’affilée (contrairement à celles fourrées de tartinade chocolat, cassonade, confiture, sirop d’érable et autres sympathiques « bêtises » de la Chandeleur), mais que l’on servira plutôt une seule crêpe en dessert, accompagnée ou pas d’un peu de crème fouettée. Le « top » du bon ton restant sans nul doute possible de flamber au dernier moment les dites-crêpes devant les yeux ébahis de vos convives. A condition toutefois de bien maîtriser la technique, pour que leur ébahissement ne tourne pas à l’hilarité (ou à la panique) quand ils verront vos manches, votre nappe, votre cravate ou vos sourcils flamber au Grand-Marnier…

 

_DSC0186-2Ingrédients pour 6 personnes (il restera de quoi faire d’autres crêpes ! )
Préparation : 25 min
Cuisson : quelques minutes par crêpe
Repos de la pâte : 1H

 

Pour la pâte à crêpes :

500g de farine de petit épeautre complet
75cl d’eau
4 cuil à soupe d’eau de fleur d’oranger
2 œufs
4 cuil. à soupe d’huile d’olive
4 cuil à soupe d’alcool d’agrumes au choix : Cointreau, Grand-Marnier, ou même un bon vin d’orange fait-maison
Une pincée de sel

Autres :

1 orange bio (ou 6 gouttes d’huile essentielle supplémentaires)
6 cuil. à soupe de sirop d’agave, ou d’érable
15 gouttes d’huile essentielle bio d’orange douce ou de mandarine, ou idéalement un mélange des deux
Environ 60g de beurre ou d’huile de coco vierge
Huile ou beurre pour la poêle

 

 

Mélanger la farine et le sel avec l’huile d’olive et les œufs. Ajouter l’eau petit à petit, en fouettant énergiquement à la main ou au robot.

Parfumer avec l’eau de fleur d’oranger, les essences d’agrumes, et laisser reposer une heure. Au terme de ce repos, il peut être nécessaire d’ajouter un peu d’eau si la pâte a trop épaissit.

Faire bien chauffer une poêle huilée ou beurrée (en général, si les premières crêpes collent c’est parce qu’on ne chauffe pas suffisamment la poêle). Verser une louche de pâte, l’étaler bien finement, et faire cuire la première face. Retourner la crêpe, faire cuire l’autre face quelques minutes, et procéder ainsi pour réaliser 6 crêpes.

Zester finement l’orange bio au dessus d’une petite casserole contenant le sirop d’agave et le beurre (ou l’huile de coco). Faire chauffer le tout quelques instants, puis napper uniformément chaque crêpe de ce mélange et plier les crêpes en 4.

Remettre 3 crêpes pliées dans la poêle bien huilée, faire chauffer quelques instants pour faire fondre le beurre qui est à l’intérieur, puis ajouter (loin du feu !) 3 cuillerées à soupe d’alcool. Remettre illico sur le feu et approcher une allumette pour faire flamber les crêpes.

Procéder de même pour les autres crêpes et servir aussitôt.

 

 

_DSC0322-2-22ème recette : Les crêpes à l’orge mondée de Cathy

 —

J’ai trouvé cette recette sur le blog de Cathy que j’aime beaucoup, et j’ai trouvé cette recette si parfaite que pour une fois, moi l’irrécupérable iconoclaste des recettes,  je n’ai RIEN changé (c’est pour ça que ce jour là, il y a eu une tempête…)

Ingrédients pour une dizaine de crêpes
Préparation : 10 minRepos : au moins 15 minCuisson : Quelques minutes par crêpe

250 g de farine d’orge mondé
50cl d’eau, voire un peu plus si besoin
1 cuil. à soupe de rhum
1 oeuf
2 cuil. à soupe de sucre de bouleau ou de coco
2 cuil. à soupe d’huile d’olive
Huile pour la poêle

 

Mélanger ensemble au fouet tous les ingrédients en terminant par l’eau, que l’on ajoutera petit à petit.

Laisser reposer au moins un quart d’heure.

Si la pâte est trop épaisse, ajoutez un peu de lait ou d’eau.

La farine d’orge absorbe davantage les liquides que le blé, et pour obtenir une pâte à la consistance idéale (ni trop liquide, ni trop épaisse), elle peut réclamer plus d’eau…

(Cela dépend des jours, allez comprendre pourquoi, alors je préfère le préciser…)

Cuire normalement, en huilant légèrement la poêle entre chaque crêpe.

 

 

_DSC0259-2

Enfin, en bonus : La pâte à tartiner choco-noisettes !

 

Cette recette évoque la saveur d’une célèbre pâte à tartiner, mais ne contient aucun mauvais sucres, lait, ni graisses hydrogénées…

C’est donc une saine gourmandise à proposer de temps en temps sur les tartines, les crêpes ou dans les laitages de vos enfants, et qui vous permettra aussi de fourrer ou napper toutes sortes de pâtisseries !

 

Ingrédients pour 1 gros pot de 500g environ

Préparation : 5 minutes

Cuisson : 5 minutes

 

15cl de lait de soja à la vanille
4 cuil à soupe (environ 75g) de purée de noisette bien souple
4 cuil à soupe de sirop d’agave ou 6 cuil à soupe de sirop d’érable
100g de chocolat noir à 70% de cacao
1 cuil à soupe d’extrait de vanille liquide.

 

Faire fondre ensemble tous les ingrédients au bain-marie, puis bien fouetter pour émulsionner et verser dans un pot.

Servir chaud (comme sur les crêpes de la photo), ou laisser prendre au frais.

La pâte à tartiner se conserve une dizaine de jours au réfrigérateur.

 

Vous trouverez mes autres recettes de crêpes en cliquant :

ICI (clic)

et

ICI (clic)

 

Cliquer ici pour retrouver les 128 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article 

 

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *