{ Le 6735ème… }

image_pdfimage_print

{ Le 6735ème… }

…A gagné un roasteur !

(Et mon petit livre de recette )

——

Allez, je ne vais pas vous faire marronner plus longtemps 😉

Capture d’écran 2013-12-09 à 13.35.55.png

couv roaster-2C’est Delphine R. qui a déposé sur mon blog le « fameux » 6735ème commentaire *. Je vous cite son message :

« Pour moi, ce serait la taille moyenne : petite famille végétarienne à l’appétit modéré et raffiné ! Et pour la recette, des légumes bien sûr !! Moussaka, tians… toutes les recettes présentées ont l’air appétissantes et cet ustensile de cuisine, très utile !

Comme je ne gagne jamais rien, je n’ai pas grand espoir, mais je suis ravie de lire du nouveau sur votre blog !!! »

Voilà Delphine, tu ne « gagnes jamais rien » sauf que justement, qui ne tente rien n’a rien ;), et là tu as gagné !

*(compté depuis la création du blog, et non pas le 6735 com sur ce post comme certains d’entre vous se l’étaient imaginé ^^ Je reconnais quand même que ça pouvait prêter à confusion, mais il aurait vraiment fallut être plus qu’optimiste pour attendre 6735 coms sur un seul post ;))Vous êtes d’ailleurs sûrement nombreux à vous demander pourquoi ce chiffre « 6735 ». Et bien tout simplement parce que dimanche soir, je réfléchissais à un moyen de faire gagner ce fameux roaster sans procéder à un tirage au sort traditionnel. J’ai donc pensé à regarder combien de commentaires avaient été déposés sur mon blog depuis sa création, et on en était à 6720. Je me suis dit « Bah, on va bien avoir au moins 15 participants, je ne prends pas un trop gros risque à viser le 6735ème…. »

On n’a pas eu 15 participants.

On en a 229 !

Je suis vraiment touchée de voir à quel point vous aviez tous envie de ce fameux roaster, et me sens même un peu tristounette pour les 228 qui ne l’ont pas gagné… Je vous souhaite de tout cœur de le trouver malgré tout bientôt au pied du sapin 🙂

J’en profite aussi pour m’excuser de ne pas avoir pu répondre à vos commentaires cette fois-ci (en revanche, j’ai tout lu !), d’autant plus que certains d’entre vous ne se sont pas contentés de participer, et m’ont laissé des petits mots pleins d’humour et/ou de tendresse et/ou de sympathie qui m’ont bien fait sourire… Je souhaite donc la bienvenue sur « Saines Gourmandises » à tous ceux qui m’ont écrit pour la première fois, et promis, sur un autre post je vous répondrai de bon coeur 🙂 Là, répondre à 229 coms en deux jours, c’est juste impossible…

Je vous dis donc à très bientôt pour une super recette de  *****-**** de Noël (ceux qui sont joueurs peuvent toujours essayer de deviner façon « jeu du pendu » ;)) que je suis en train de cuisiner et photographier aujourd’hui, et je vous laisse en compagnie de 3 bonnes recettes… cuites au roaster bien entendu !

 

—————————————-

Lapin rôti à la moutarde à l’ancienne

Le lapin en sauce, c’est certes bien bon, mais certains l’apprécient aussi, et avec raison, juste rôti au four. Or, rien ne convient mieux à la chair du lapin que la cuisson au roaster, qui lui permet de dorer tout en préservant tout son moelleux !

Lapin rôti à la moutarde à l’ancienne-2

Ingrédients pour 6 personnes
Préparation : 5 minutes
Cuisson : 1 H
Modèle idéal de roaster : le petit ou le moyen


1 jeune lapin fermier, découpé
2 cuil à soupe de moutarde à l’ancienne
3 brins de sarriette fraîche, ou d’origan, ou de serpolet
2 cuil à soupe de vinaigre balsamique
2 cuil à soupe d’huile d’olive
1 cuil à café de sel fin
Poivre du moulin

Préchauffer le four à 200°C.
Mettre tous les ingrédients dans le roaster, en brassant bien le tout pour que les morceaux de lapin soient parfaitement enrobés de sauce.
Enfourner pour une heure, puis servir idéalement avec des pommes de terre rôties ou une printanière de légumes.

 

—————————————-

 

 Tajine d’agneau aux pignons et légumes de saison

 La cuisson au roaster reproduit fidèlement le principe d’un plat à tajine : les aliments confisent doucement en vase clos, échangeant harmonieusement leurs saveurs, tout en étant arrosés tout au long de la cuisson par de fines gouttelettes de vapeur grâce aux picots du couvercle.

Pour que votre tajine soit parfait, évitez les légumes trop aqueux comme les tomates fraîches, qui rendraient vraiment trop d’eau pour que les autres ingrédients puissent bien dorer.

Tajine d’agneau aux pignons et légumes de saison-2

Ingrédients pour 6 personnes
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 1H30
Modèle idéal de roaster : le moyen ou le grand


1,3 kg d’épaule d’agneau désossée
2 poivrons rouges
2 jeunes courgettes
2 oignons
2 carottes
1 aubergine
1 gousse d’ail frais coupée en 4
50g de pignons
1 cuil à soupe de paprika
1 pointe de couteau de cannelle
1 pointe de couteau de muscade
1 pointe de couteau de piment de Cayenne
1 cuil à soupe de vinaigre balsamique
2 cuil à soupe d’huile d’olive
1 cuil à café un peu bombée de sel fin
5 tours de moulin de poivre 5 baies

Préchauffer le four à 180°C.
Découper l’épaule en 18 morceaux, les courgettes en tanches épaisses, les poivrons en lanières, les oignons en 4, les carottes en tronçons de 2cm et l’aubergine en gros cubes. Mettre dans le roaster, ajouter tous les autres ingrédients et bien brasser le tout.
Enfourner pour une heure trente, puis servir avec une semoule de couscous.

 
⇒ Bon à savoir !

Cette recette estivale peut être déclinée en variant les légumes en fonction de la saison :
Pommes de terre primeurs, oignons nouveaux, petits-pois, pois mange-touts et jeunes carottes au printemps.
Potimarron, champignons sauvages, échalotes, carottes et céleri rave en automne
Topinambours, carottes, et blancs de poireaux en hiver.
 Enfin, n’hésitez pas à ajouter quelques fruits secs (pruneaux, abricots…) si vous aimez les accords sucrés-salés.

   

 

Brioche au miel et à la fleur d’oranger

Le roaster présente vraiment des conditions idéales pour la levée et la cuisson des brioches, qui sont à la fois bien gonflées, bien dorées et moelleuse à souhait même sans excès de matières grasses… Démonstration avec cette bonne brioche du petit-déjeuner, moelleuse comme un gros coussin malgré une teneur en beurre bien réduite par rapport aux recettes traditionnelles !

Brioche au miel et à la fleur d’oranger-2

Ingrédients pour 1 grosse brioche de 8 parts
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 30 minutes
Modèle idéal de roaster : le petit

 500g de farine T55, T65, T80 ou T110 (au choix)
150g de beurre frais (ou de margarine bio non hydrogénée, ou 120g d’huile d’olive)
10cl d’eau tiède
1 œuf
3 cuil à soupe de miel
3 cuil à soupe de véritable eau de fleur d’oranger
½ cube de levure
Une pincée de sel

 —

Mettre la farine et le sel dans une terrine ou dans le bol d’un robot pétrisseur. Faire un puits.
Dans une petite casserole à feu doux, faire fondre le beurre avec le miel et la fleur d’oranger.
Délayer la levure dans l’eau tiède.
Mettre dans le puits de farine le beurre fondu, la levure délayée dans l’eau tiède et l’œuf, puis mélanger le tout avant d’incorporer petit à petit la farine. Pétrir cette pâte une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle devienne douce, très souple, et ne colle plus aux parois du bol.
Couvrir d’un torchon, placer dans un endroit tiède (radiateur, four lumière allumée, etc…) et laisser lever environ 1H30, jusqu’à ce que la pâte ait au moins doublé de volume.
La mettre sur un plan très légèrement fariné, la rabattre doucement pour la faire dégazer sans la pétrir, puis la diviser en 6 pâtons égaux.
Façonner à la main 6 boules de pâte et les déposer dans le roaster préalablement bien beurré. Elles vous sembleront peut-être bien petites et éloignées les uns des autres, mais ne vous y fiez pas ! En gonflant, elles se souderont, donnant une jolie forme en épi à la brioche.
Laisser à nouveau lever, couvercle fermé, pendant une demi heure ou trois quarts d’heure, puis enfourner pour 30 minutes dans un four préalablement préchauffé à 180°C.
Servir tout chaud…

—————————————-

PS : Certaines personnes qui ont déjà un roaster m’ont demandé si l’on pouvait acheter juste le livre de 25 recettes. la réponse est « oui »…

Vous le trouverez sur le site de Warmcook

—————————————-

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *