{ 48 heures pour gagner un roaster ! }

image_pdfimage_print

{ 48 heures pour gagner un roaster ! }

Le roaster, pour réussir à coup sûr votre festin de Noël

(Ainsi que tous les autres repas de l’année…)

 

 

_DSC3799-2-2Comment ça je radote ? Mais non, rassurez-vous je me souviens tout à fait vous avoir déjà parlé l’an dernier de ce fameux roaster, une cocotte à enfourner « made in USA » qui permet d’obtenir une cuisson absolument parfaite des volailles. Si je vous en reparle aujourd’hui, c’est parce qu’il y a du nouveau 😉

Sur la question de la volaille de Noël dont il ne faut surtout pas rater la cuisson sous peine de voir tous vos convives changer de couleur et vider 3 verres d’affilée, je vous laisse relire mon article de l’année dernière, ça m’évitera de radoter 😉 : Pour résumer en deux mots, sachez que dans un roaster (prononcez « rôsteure » si vous avez un bon accent marseillais, ou «weuosteuwww » pour faire le cake faire encore plus classe), la volaille que vous avez juste salé, poivré, et jeté dans le plat ressort à la fois merveilleusement dorée autour, et toute fondante dedans, comme si vous aviez passé tout le temps de la cuisson à l’arroser de jus en vous faisant griller les sourcils devant la porte du four entrouverte.

Sauf que là, ce brave roaster l’a fait à votre place…

C’est donc LE truc pour sublimer à la perfection la belle volaille de Noël, celle que certains commencent à trouver un peu kitch, mais qui fait pour moi partie de ces traditions un peu « magiques », indéboulonnables, et dont je ne risque pas de me lasser vu que justement, on n’en mange qu’à Noël ;)…

Montages-2-2Mais après, me direz vous, qu’est-ce que je vais faire de cet énorme catafalque dans ma cuisine tout le reste de l’année ?

Et bien ça mes amis, c’était justement le « challenge » que Warmcook (la maison qui commercialise les roasters en France) m’a demandé de relever en écrivant cet été un petit livre de 25 recettes… Et croyez-moi, le «weuosteuwww »  ne fait pas du tout partie de la catégorie des ustensiles à la gomme qui servent une fois par an à épater la galerie pour ensuite nous enquiquiner les 364 autres jours de l’année en squattant la moitié du placard, et qu’on ne sort que de temps en temps, par inadvertance, en se le faisant tomber sur le pied à l’ouverture du dit placard… C’est au contraire un ustensile pratique (léger, grande contenance, facile à nettoyer, etc.), au revêtment parfaitement sain (pas de téflon), et qui facilite grandement la préparation de beaucoup de plats :

– On peut y préparer toutes sortes de plats cuisinés (tajine, osso buco, blanquette, sauté de veau, lotte à l’armoricaine, etc.) avec une simplicité déconcertante : 1/ Jeter tous les ingrédients dans le roaster. 2/ Poser le couvercle et mettre au four. 3/ L’oublier et vaquer à d’autres occupations bien plus passionnantes sans aucun risque que ça crame. 4/ Soulever le couvercle, snifer l’exquis parfum qui s’échappe en nous chatouillant les narines, et savourer ce délicieux plat enrobé d’une sauce parfumée. Ce ne sera pas trop difficile ?

 

montage 4-2-2-2– On peut aussi y faire cuire du pain (bluffant !) il sera idéalement bien levé, comme dans une cuisson cocotte, mais avec une croute encore plus croustillante 

– On peut y faire des gâteaux ou des brioches aussi moelleuses que l’oreiller d’un ange, parce qu’elles auront cuit sans se dessécher dans ce cocon protecteur

– On peut y faire griller tout ce qu’on veut, sans que le jus de cuisson finisse projeté, ou plus exactement incrusté, sur les parois et la porte du four.

– On peut y faire rôtir des légumes, et là ça fait carrément « aimer les légumes » aux plus récalcitrants

– On peut y préparer des poissons entiers, leur chaire délicate restant protégée tout le long de la cuisson.

– On peut y cuisiner de généreux gratins… Du genre lasagnes toutes fondantes et filantes sur le dessus, sans l’effet « semelle-carton-pâte » du fromage tout séché !

 

 

post livret roaster-2-2Bref, le roaster est un ustensile très utile pour une cuisine saine et savoureuse de tous les jours, dont vous pourrez découvrir toutes les astuces grâce à mon petit livre de 25 recettes que la maison Warmcook offre gratuitement en ce moment avec l’achat d’un roaster !

Vous imaginez déjà votre poularde de Bresse en train de rôtir chez vous dans un roaster tout neuf? Vous aimeriez bien tester des lasagnes, ou du pain, ou un bon gâteau moelleux… Et bien pendant 2 jours, vous avez une chance d’en gagner un, et du modèle que vous voudrez en plus !

Pour cela, choisissez sur le site Warmcook le modèle de roaster qui vous plairait le mieux (petit, moyen, grand, ou grilloir,) et dites-moi en commentaire par quel genre de recette vous aimeriez l’inaugurer 🙂 Pour vous donner des idées, vous pouvez vous inspirer du sommaire juste en dessous…

Pour désigner le gagnant, pas de tirage au sort cette fois-ci… Mais le 6735ème commentaire reçu sur mon blog (capture d’écran à l’appui ;)) gagnera le roaster de son choix. Bien sûr, je ne vous dis pas, bandes de petits malins ^^, combien il faudra de messages pour arriver à ce 6735ème, ce sera le hasard (juste un tout petit indice, on n’en est pas trop trop loin)… Bonne chance à vous tous !

Résultats mercredi dans la journée…

92148854

Pain de campagne au roaster (montage)-2-2-2-2

 

Marbré très très moelleux choco citron (montage)-2-2-2

rôti de boeuf rosé aux échalotes caramélisées et poivre 5 baies (montage)_-2-2

Cliquer ici pour retrouver les 269 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *