{ J’ai testé pour vous (et pour moi… ;)) : le chocolat cru }

image_pdfimage_print

{ J’ai testé pour vous (et pour moi… ;)) : le chocolat cru }

Truffes vegan au chocolat cru

(2 recettes !)

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Sans gluten ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

4 noix de cocoOserai-je l’avouer ? Voilà un moment que je soupire d’extase après les articles de Mély, Nolwenn, Ellen , Laura ou Antigone, sur le cacao cru*… Car à les lire, ce fameux chocolat « raw » (« raw » c’est « cru » en ingliche) semble être vraiment paré de toutes les qualités : N’étant pas passé par l’étape cuisson/torréfaction à haute température, tous les atouts nutritionnels du cacao cru sont intégralement préservés : antioxydants, magnésium, fer, fragiles acides gras, etc. s’y retrouvent bien plus généreusement que dans le chocolat traditionnel en tablette, ce qui en fait un « superaliment » très précieux pour la santé. Il serait aussi, autre atout non négligeable, plus digeste pour les personnes un peu fragiles du foie.

* Liste non exhaustive, j’ai sûrement oublié des petites fées bio et j’en suis désolée… Si vous avez aussi écrit des articles sur le chocolat cru, donnez-moi les liens, je serai ravie de les insérer dans mon post 🙂

Comme je suis une très mauvaise élève, très paresseuse et en outre très pressée de passer directement à la pratique ;)), je vous laisse découvrir sur les blogs des copines leurs excellents articles si bien documentés façon « cours magistral sur le cacao cru », et si vous n’y voyez pas d’inconvénient, moi je passerai directement à l’étape pourléchage de babines.

1 montage-2Mais le chocolat cru, d’abord, quèsaco ? Et bien ce sont soit de délicieuses petites tablettes toutes prêtes qui coûtent la peau des yeux (pour utiliser un langage châtié…), soit de la poudre de cacao cru + du beurre de cacao cru que l’on va faire fondre doucement pour réaliser soi-même son chocolat cru. J’ai choisi cette deuxième option, un (peu) moins onéreuse, plus ludique, et qui permet en outre de sucrer son chocolat avec un sucre à IG bas. (Pour moi, du sirop d’agave, car mes essais au sucre de coco n’ont pas été probants… Je crois que je n’ai pas le « super mixeur » nécessaire pour le transformer en sucre glace et du coup, il ne fond pas bien dans la masse. Dis Mély, tu me diras comment tu fais ;))

Le beurre de cacao cru et la poudre de cacao cru, vous les trouverez par exemple chez Sol Semilla ou chez Keimling, deux maisons très sérieuses. J’ai goûté les deux provenances, il me serait vraiment impossible de dire laquelle je préfère, c’est une tuerie dans tous les cas… En ouvrant le paquet du beurre de cacao cru, vous serez certainement aussi captivés que moi par l’intense parfum qui s’en dégage et qui donne envie de croquer, là, tout de suite dans ce beau pavé couleur ivoire. Terrible… En revanche, la dégustation telle quelle du dit beurre de cacao est un peu déroutante, car il manque vraiment quelque chose (ben oui, du sucre, hé patate…)

2 cacaos-2Ce beurre de cacao, on va donc le faire fondre (à très basse température parce que ça serait vraiment balourd de payer du chocolat « cru » la peau des f****s si c’est pour ensuite se précipiter de le faire cuire direct à la maison…), lui ajouter de la poudre de cacao cru, un sucrant au choix, puis le couler dans des petits moules (idéalement, des moules en forme de tablette de chocolat), ou en verser des cuillerées sur une feuille de papier cuisson pour en faire des mendiants de rêve (en ajoutant dessus quelques fruits secs, noisettes torréfiées, pépites de gingembre confit, cranberries ou pistaches, c’est vraiment « classe » ça aussi comme cadeau gourmand).

Mais on peut aussi réaliser de merveilleuses petites truffes, qui vont vraiment bluffer tout le monde : Vous allez voir, la recette est d’une simplicité déroutante… Vous n’aurez même pas besoin de vous en mettre plein les paluches pour les rouler (car il y a  toujours un sadique qui vient sonner pour un colis quand on a de la pâte à truffe fondue plein les mains…), et même, en imaginant que vous n’ayez pas de gazinière ce matin (moi, plus rien ne m’étonne…), vous pouvez même faire « cuire » cette recette sur un radiateur ;))

En seulement 10 minutes de préparation la veille pour faire fondre la ganache, 10 minutes le lendemain pour les couper et les rouler dans le cacao, vous n’aurez plus qu’à offrir fièrement vos petits sachets ou ballotins de « truffes raw et vegan » (ça c’est pour si vous les offrez à un gentil bobo surfant sur les dernières tendances ) ou « truffes végétaliennes au chocolat cru » (là c’est pour si vous les offrez à un gentil « plouc » – comme moi- qui ne speak que français).

Au final, je vous promets une chose : je n’ai JAMAIS savouré de truffes aussi délicieuses. Elles surpassent toutes celles au beurre et à la crème fraîche qu’on m’a offert depuis mon enfance, toutes celles plus « light » que j’ai déjà réalisé dans mes livres ou sur ce blog (mea culpa) et de vous à moi, je ne ferai que des truffes comme ça pour offrir à Noël… Cet incomparable fondant, cette saveur délicate de vanille et de coco qui souligne avec discrétion le parfum captivant du chocolat cru, cette petite touche de fleur de sel et ces éclats de fève qui croquent sous la dent… C’est que du bonheur 🙂 Il faudrait vraiment un remboursement sécu de ces grosses pilules de joie et de sérénité, pour les pauvres mamans surmenées et en manque de magnésium 😉

Le seul point négatif de ces truffes si délicieuses, saines, simplissimes (et qui se gardent en outre des semaines sans s’abîmer), c’est, hélas, le prix du cacao cru. Car oui, je suis un peu gênée de vous vanter un produit aussi onéreux quand beaucoup d’entre nous galèrent déjà tant pour mettre ne serait-ce qu’un malheureux poulet le dimanche au menu, ou des légumes chaque jour dans l’assiette de ses enfants…

Alors vous savez quoi ? Je suis presque sûre que vous pourriez les réaliser aussi avec du bon chocolat « pas cru » à 70% de cacao… Je vous laisse essayer et me faire un rapport ? 😉

 

1ère recette : Truffes végétaliennes au chocolat cru et éclats de fève

La version préférée de tous ceux qui y ont goûté depuis mercredi 😉

100g de poudre de cacao cru + un peu pour saupoudrer
85g de beurre de cacao cru
55g d’huile de coco vierge
15cl de sirop d’agave
1 gousse de vanille
2 cuil à soupe d’éclats de fèves de cacao
1 cuil à soupe de lécithine de soja bio*

*Très important, parce que la première fois je n’en avais pas mis et le résultat était un peu grumeleux, pas gourmand du tout ! Mais je pense que si vous utilisez des tablettes de chocolat « pas cru » il est inutile d’ajouter la lécithine. Comme il ne vous en faudra que très peu, n’hésitez pas à utiliser le reste du pot de lécithine dans vos salades, c’est très riche en omégas 3 et cela aide à lutter très efficacement contre le cholestérol.

Râper le beurre de cacao au couteau, puis le mettre dans un petit saladier en faïence ou en porcelaine. Ajouter l’huile de coco, les graines soigneusement grattées de la gousse de vanille et le sirop d’agave.

Faire chauffer 2 cm d’eau dans un faitout, éteindre juste avant l’ébullition puis poser le saladier au « bain-marie » dans le faitout, hors du feu bien entendu.

Faire fondre le tout en mélangeant sans cesse à la cuillère de bois, puis transférer dans le bol d’un mixeur avec la poudre de cacao et la lécithine.

Mixer plusieurs minutes, jusqu’à ce que les petites « graines » de lécithine soient parfaitement fondues dans le chocolat. Ajouter alors les éclats de fèves, mélanger à la cuillère puis verser dans un petit plat rectangulaire d’environ 10 par 15cm, et chemisé de papier cuisson.

Mettre au frais 12 heures.

Le lendemain, renverser la ganache sur une planche saupoudrée de cacao (ou de noix de coco râpée), découper des petits cubes de 1,5 à 2cm de côté environ, puis les rouler dans le cacao (ou la noix de coco râpée).

Ces truffes peuvent se conserver au frais, mais elles sont encore meilleures dégustées à température ambiante.

 

2ème recette : Truffes végétaliennes ultra fondantes, touche de fleur de sel

 Sans éclats de fève, ces truffes mettent le paquet sur le côté « fondant » de la chose. Elles sont aussi un peu moins sucrées, pour ravir les palais les plus  « chocophiles »…

Relevé d’un soupçon de fleur de sel, ça frise la félicité…

100g de beurre de cacao cru
75g d’huile de coco vierge
100g de poudre de cacao cru
20cl de crème de soja liquide
10cl de sirop d’agave
1 gousse de vanille
1 cil à soupe de lécithine de soja
1 pointe de couteau de fleur de sel

 

Faire chauffer à feu doux le crème de soja avec les graines de vanille (soigneusement grattées à l’aide d’un couteau lisse) et le sirop d’agave. Hors du feu, ajouter le beurre de cacao râpé, l’huile de coco et faire fondre en mélangeant à la cuillère.

Transférer dans le bol d’un robot avec la lécithine, la poudre de cacao cru et la fleur de sel.

Mixer plusieurs minutes, jusqu’à ce que la lécithine soit parfaitement fondue. Procéder ensuite comme pour la recette précédente.

Ces truffes doivent se conserver au frais (jusqu’à 10 jours environ, donc moins longtemps que la recette précédente), mais sortez-les environ 30min avant de les déguster, elles seront bien plus fondantes et savoureuses.

 

6 sachets-2

 

 Je termine en partageant avec vous un super « bon plan » pour vos cadeaux gourmands 😉

Les jolies petites boîtes à truffes en carton, étiquettes, ficelles baker twine, sachets imprimés, etc. qui ont servi à mes photos ont été trouvées sur ce très beau site.

Car oui, toutes ces petites choses sont réellement un « plus » important pour mettre en valeur et offrir vos créations, alors quand en outre les prix sont abordables et le style de ces accessoires si plein de charme et de bon goût, il serait dommage de s’en priver 😉

Nota : Attention de bien penser à tapoter l’excès de cacao des truffes avant de les mettre en sachet ou en boîte, afin d’éviter l’effet « poudre libre »…

7 montage un plus important-2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *