image_pdfimage_print

{ Beaucoup de neige, une panne d’électricité, une grippe = Une chouette idée pour le dîner ! }

{ Beaucoup de neige, une panne d’électricité, une grippe = Une chouette idée pour le dîner ! }

Waterzoï de poisson un peu revisité

 ♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG modéré ♥

 

_DSC5607-2-2Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais en Rhônes-Alpes il est tombé un paquet de neige aujourd’hui, de la neige lourde et humide qui colle et qui casse tout. Au résultat, 50000 foyers sans électricité.

50000, dont le mien…

En plus, j’ai depuis hier une bonne crève de derrière les fagots avec la gorge comme si j’avais avalé un cactus sans le mâcher, les yeux comme si j’avais épluché des oignons toute la nuit, les membres traversés de frissons électriques et la tonicité d’une huître cuite sauce roquefort un lendemain de fête. *

*La tonicité, ET le teint d’une huître cuite sauce roquefort…

Et puis la fièvre, quand même, quelle chouette truc pour ne pas trop s’ennuyer quand on est malade ! Un coup tu pètes de chaud, et là banzaïïï il faut enlever tes 5 pulls très vite, c’est une course contre la montre pour pas crever cuit à la vapeur. Juste après, tu claques des dents, et là c’est une nouvelle course contre la montre pour remettre frileusement toutes ces peaux d’oignon au son des castagnettes. Ça occupe. Et puis côté chauffage central, chez nous, il faut que je vous dise qu’on a un truc au top. Un « fourneau bouilleur » que ça s’appelle. Et c’est fait pour chauffer écologiquement une vieille baraque de 250m2 avec juste quelques bûches par jour. Vous allez voir, c’est vraiment perfectionné : Tout le printemps, déjà, au lieu de t’éclater au soleil dans la campagne en fleurs tu dois scier et fendre du bois en prévision de quand il fera froid. Et quand il fait froid, et que là tu rêves d’une bonne flambée et d’une maison toute chaude qui sent le feu de bois, et ben non, le fourneau bouilleur tu peux pas l’utiliser pour cause de panne d’électricité monstre. Ben oui, parce que sans électricité, le fourneau bouilleur -qui est censé être un chauffage au bois- il peut pas le pôôôvre envoyer l’eau chaude dans les étages (à cause d’une histoire de pompe), alors il chauffe, il chauffe, il surchauffe. Là une sécurité se déclenche (un vase d’expansion que ça s’appelle), et là ça veut dire que tu dois trèèèès vite sortir jeter dans la neige tes bûches enflammées à l’aide d’un tisonnier pour éviter que ça saute comme une cocotte minute (fourneau bouillu, fourneau foutu). Bref, tout cela n’a vraiment rien à voir avec la cuisine, quoi que… Vous allez voir où je veux en venir, mais attention il faut bien suivre la démonstration mathématique d’une association d’idées née d’un cerveau « malade » qui surchauffe à 39°C…

Lire la suite…

{ Aaah, ça c’est du dessert ! }

{ Aaah, ça c’est du dessert ! }

Éclairs « light » à l’épeautre, chocolat noir

Et crème végétale coco-vanille

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC4860-2-2-2J’ai mis « light » entre guillemets, car tout est relatif n’est-ce pas…

Disons que par rapport à des éclairs de pâtissiers bourrés de mauvais sucres, de glaçage qui colle au palais, de lait, de beurre, de fécule et de farine raffinée, ceux-ci paraissent très sages, mais ce n’est pas une raison pour en engouffrer 3 ou 4 à la suite hum ? Bon, je sais que personne n’aurait idée de faire un truc pareil (ben, si moi) mais je préfère bien préciser, pour que les choses soient claires : Non, les monocures d’éclairs au chocolat, même bio, ne font pas maigrir. C’est dommage, je sais, mais c’est comme ça…

En revanche, qu’est-ce que c’est bon pour le moral !

Côté réalisation, j’ai été assez étonnée de la simplicité de cette recette. Bien sûr, ce n’est pas une recette qu’on réalise en un éclair (arf, arf, arf, là il fallait rire…) mais en moins d’une heure tout est bouclé, glaçage compris.

Lire la suite…

{ Les résultat du jeu… }

{ Les résultat du jeu… }

Et il y a plus de gagnants que prévu !

(…grâce à la générosité d’un éditeur, à la patience d’une « grande » fille de 11 ans qui tousse, et à une toute petite main innocente qui aime brasser des papiers dans un saladier ;))

_DSC5349-2Avouez que mon sous-titre vous intrigue…vous allez bientôt comprendre 😉

En attendant, comment vous remercier pour tous vos si gentils petits mots ! Je suis tellement désolée de ne pas avoir pu répondre à chacun et chacune d’entre vous comme j’aime tant le faire. Malgré la meilleure volonté je n’aurai vraiment pas pu, car outre le fait que vous êtes assez nombreux à avoir tenté votre chance ;), je suis de mon côté dans la dernière ligne droite avant de rendre un gros travail pour lequel je ne suis pas en avance (quel bel euphémisme…) et du coup je suis un peu en « mode panique » : Le nez dans les casseroles – ou la tête dans le four – dès 8h du mat, jogging toute la journée entre la cuisine, le salon où je réalise parfois quelques photos, dehors ou je fais toutes les autres prises de vue (et ça commence d’ailleurs à cailler dur …), puis gros yeux de hibou insomniaque devant l’ordinateur jusque vers 1h du matin tous les soirs pour taper mes textes, faire des corrections et retoucher mes photos. Bref, tout cela pour dire que ça m’a bien démangé de répondre à tous ces si gentils messages, mais là ce n’était pas trop raisonnable… J’en profite d’ailleurs pour souhaiter la bienvenue à celles et ceux qui m’ont écrit pour la première fois, ou qui viennent d’arriver sur Saines Gourmandises 😉

Lire la suite…

{ 2 bonnes recettes qui réchauffent, et mon ouvrage à gagner… }

{ 2 bonnes recettes qui réchauffent, et mon ouvrage à gagner… }

Décidément, je ferais bien une soupe !

—-

DSC_0131-2-2-2C’est avec plaisir que je reprends enfin le temps d’écrire un petit billet, après quelques jours mouvementés de tournage devant les caméras* suivis d’une petite semaine de « récupération-cocooning » en famille avec mes loulous chéris. Ces quelques jours de vacances sont d’ailleurs toujours un (trop court) délice, et des petits ou de la maman, je ne sais pas qui est le plus déprimé quand il faut reprendre le chemin de l’école ;).

Que la maison me semble silencieuse après ces belles journées intellectuellement remplies à lire aux plus jeunes des Caroline, des Astérix ou des Tintin sur le canapé, regarder le soir des bons films serrés comme des anchois (c’est à dire pire que des sardines !) avec les « grands » à 4 dans un lit, sortir de dessous les commodes toutes les vieilles chaussettes et autres  charmants accessoires odorants (et oui, les vacances ça sert aussi à faire des rangements dans les chambres), improviser de poétiques ballades en forêt, préparer en chuchotant des petits déjeuners qui sentent bon le chocolat chaud avec les plus matinaux pendant que les grands loirs ronflent encore d’un air béat sur leurs oreillers, ou à trier (encore et toujours) les habits trop petits pour éviter aux garçons d’aller à l’école avec des pantalons bons pour la pêche à marée basse, et aux filles avec des collants qui ne montent pas plus haut qu’à mi-jambe… Bref, je n’ai pas été très présente sur le blog, ma boîte mail implose littéralement, mais je sais que vous ne m’en voudrez pas, avec 6 loulous les vacances sont toujours bien bien remplies 😉

Lire la suite…