{ Do it yourself ! }

image_pdfimage_print

{ Do it yourself ! }

Lait d’amande maison pour les paresseux

(Déclinable en lait de noisette, lait amande-avoine, épeautre-noisette, etc…)

(Et aussi pour ceux qui en ont marre du lait d’amande infâme et/ou hors de prix…)

1-2-2Cette recette aurait aussi pu s’appeler « Le lait d’amande plus simple tu meures » tant elle démystifie la fabrication de ce produit incontournable en pâtisserie bio, aussi réconfortant dans un bol fumant en hiver que rafraîchissant dans de grands verres glacés en été, mais aussi tellement sain pour notre santé…

Mais avant tout, une petite question  que vous vous poserez peut-être : Pourquoi « s’enquiquiner » à faire du lait d’amande maison alors qu’on en trouve maintenant partout dans le commerce?

1/ Parce que je ne veux plus payer mon lait d’amande la peau des f****s, sachant que l’espérance de vie d’une brique ouverte est d’environ 2 h chez moi, entre les recettes, les gourmands qui passent la tête dans le frigo et les goûters de la Poupougnette.

2/ Parce que je ne veux plus d’émotions fortes dans le style « Pousses-toi-vite-qu’je-recrache-tout-dans-l’évier! » quand je goûte à certaines marques de lait d’amande… Car il faut savoir que si certains fabricants proposent un lait d’amande tout à fait délicieux (hors de prix, mais délicieux), d’autres (tout aussi hors de prix) doivent apparemment le fabriquer avec de la craie pilée -pour la texture – et de la colle Cléopâtre fondue– pour la saveur. Et cela, outre le fait que c’est absolument imbuvable, ça peut aussi, vous flinguer la meilleure recette ! Vengeaaaaance !!!

Et non, je n’exagère pas. Et oui, il y plusieurs marques franchement atroces sur le marché du lait d’amande. D’où mon agacement qui frise un peu la coup de sang là…. Jai testé dernièrement avec des crèmes brûlées au lait d’amande, et croyez-moi, les conclusions ont été décoiffantes :

2-2Premier test avec un délicieux lait d’amande que j’achète régulièrement : résultat fabuleux… Crème toute lisse, onctueuse, fondante, parfum très délicat, une vraie tuerie. Le genre de truc qui pourrait figurer sans sourciller sur la carte des desserts d’un grand restaurant.

– Deuxième test (exactement la même recette) avec un lait d’amande d’une autre marque acheté par erreur (monumentale erreur comme dirait Schwarzy!): Consistance innommable des dites petites crèmes, à la fois granuleuse, grumeleuse, donnant presque l’impression d’avoir caillé à la cuisson. Et côté saveur, un truc à mi chemin entre la fameuse colle et les frangipanes à deux balles de supermarché… D’ailleurs, je n’aurai même pas dû tester vu l’impression ressentie en goûtant ce fameux lait, mais je voulais en avoir le coeur net.

Imaginez un peu mon désarroi, moi qui vous donne à la fois dans mes livres et sur mon blog des recettes que vous risquez de réaliser avec une marque de lait-d’amande-qui-tue ! Vous allez penser : « C’est vraiment infâme, elle se fiche de nous là ! ».

Et bien non, ce sont certains fabricants de lait d’amande qui se fichent de nous, et croyez-moi cela me peine beaucoup car certaines « maisons » sont pourtant fort respectables et commercialisent par ailleurs d’autres produits tout à fait honnêtes en magasin bio. Non, je ne citerai pas de nom, même en privé, et même si vous me chatouillez les doigts de pieds avec une plume car la réputation d’une entreprise bio, même franchement pas très douée, ça ne se débine pas en public. J’espère juste que les marques concernées liront ce post, goûteront enfin ce qu’ils commercialisent, apprécieront ma discrétion, et rectifieront le tir très très vite pour arrêter d’horrifier les gens qui goûtent pour la première (et dernière !) fois au lait d’amande… Car il faut savoir qu’il y a tout un tas de personnes qui, aujourd’hui, détestent le lait d’amande pour avoir goûté une marque hideuse, et qui depuis sont restés avec cette idée que le lait d’amande c’est dégueux. Quel dommage !

3-2Bref, après ce petit coup de sang (je déteste les polémiques mais le coup du test des crèmes brûlées a vraiment fait déborder le vase), voici ma recette de lait d’amande. Vous allez voir, c’est tellement simple que c’en est déroutant. Le « truc » c’est d’avoir :

1 – Idéalement un blender, ou à défaut un robot-mixeur (de type robot Magimix par exemple).

Nota : Je n’ai pas essayé avec un simple presse-purée (le fameux « pied-mixeur » qui envoie de la purée partout quand on appuie sur le bouton) car je crains que ce soit un peu difficile mais après tout rien n’empêche d’essayer si le vôtre est spécialement en forme (le mien a pressé les purées de mes 6 enfants- la plus grande a 15 ans- c’est donc un pépé mixeur et si je lui demande de mixer des amandes, même trempées, il va me faire un infarctus).

2 – 2 cruches, ou 2 grands bocaux

3 – Une passoire tamis

4 – Un filtre à café perpétuel (pour ces 2 derniers ustensiles, voir la photo)

 Voici donc le déroulé, et en pas à pas s’il vous plaît 😉

 

Ingrédients pour 1l de lait d’amande

Préparation : moins de 5 minutes tout compris

Pas de cuisson

(Penser à mettre les amandes à tremper la veille)

 

1/ La veille, rincer soigneusement 100g d’amandes et les mettre à tremper dans 1,25l d’eau pure.

(Là, c’est pour un lait d’amande assez riche en onctueux pour la pâtisserie, mais si c’est juste pour boire, vous pouvez ne mettre que 50g d’amandes, ce qui vous fera au final un lait d’amande bio à 0,65cent le litre en achetant des amandes bio en vrac à 13 euros le kilo !)

 

3b-2

 


2/ Le lendemain, jeter l’eau de trempage qui présente des propriétés légèrement déminéralisantes (édit du 12/10 ajouté grâce aux précisons de Géraldine, Nolwenn, Ségolène, etc… Merci les filles ;)).

Rincer les amandes, les mettre dans le bol du robot avec 1l d’eau pure, 1 toute petite pincée de sel et 2 cuillerées à soupe de miel liquide d’acacia. Mixer au moins une minute, car vous pensez bien que plus vous mixerez finement, plus vous arriverez à extraire de substances nutritives des amandes en les émulsionnant dans le lait.

Certains perfectionnistes-gourmets enlèvent, avant de mixer, la peau brune des amandes qui se détache facilement après trempage. C’est vrai que le goût obtenu est encore plus fin, mais cela donne tout de même plus de travail et perso, je trouve la différence minime.

4-2-2-2

 

3/ Filtrer le hachis-bouilli ainsi obtenu une première fois dans la passoire tamis. Ça c’est LE truc qui m’a changé la vie car avant je passais deux heures à m’énerver devant mon filtre à café bouché (complètement engorgé par cet excédent de peaux et de pulpe d’amande). Là, par ce premier filtrage grossier, vous retirez d’un coup une très grande partie de la pulpe d’amande, et du coup vous facilitez grandement le deuxième filtrage plus fin.

Ce résidu d’amandes broyées, ne le jetez surtout pas. Cela s’appelle « l’okara », c’est très riche en fibres solubles et minéraux de toutes sortes et vous pouvez l’utiliser dans des recettes de gâteaux toutes simples à IG particulièrement bas (recettes à venir sur le blog).

5-2-3-2

 

4/ Filtrer ensuite une deuxième fois dans un filtre à café perpétuel (ou un filtre à café en papier, mais c’est un peu plus long). Ça coule tout seul, ça ne se bouche pas, c’est magique, en 1 ou 2 minutes tout est passé ! Vous pouvez même éventuellement mélanger doucement à la cuillère pour accélérer le processus.

6-2-2-2

 

5/ Voilà, c’est fini, vous n’avez plus qu’à mettre en bouteille bien fermées, et conserver au frais… N’oubliez pas de secouer la bouteille avant utilisation !

8 dernière-2-2

 

⇒ Les variantes :

Vous pouvez procéder exactement de la même façon pour faire du lait de noisette (mon chouchou…). 100g de noisettes pour une texture riche « spéciale pâtisserie », 50g seulement pour une boisson légère, saine, désaltérante et délicieusement parfumée.

Je confectionne aussi depuis peu pour les enfants du lait amande-avoine (30g d’amandes, 30g de flocons d’avoine, même procédé de fabrication) ou épeautre-noisette (30g de noisettes, 30g de flocons de petit épeautre).

Dans tous les cas, n’oubliez pas la petite pointe de sel et la lichette de miel !

———————————–

Cliquer ici pour retrouver les 291 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 grains de sel sur “{ Do it yourself ! }

  1. Pingback: { Brrrrrrrr… } -
  2. Bonjour ! Je vais m’y mettre au lait d’amande maison ! 😀
    Par contre, les amandes bio en vrac à 13 euros le kilo, tu les achètes dans quel magasin …? Parce que j’en ai jamais vu à ce prix moi ! Je suis preneuse du bon plan !! 😀

    1. Marie Chioca

      C’était hélas il y a 3 ans… Maintenant, elles sont à 17 euros chez Biocoop et plus de 20 euros chez Satoriz, les deux enseignes où je fais régulièrement mes courses bio. Snif…
      Je n’ai hélas pas de meilleur plan Melina.
      Bonne journée à toi,
      Marie

        1. Marie Chioca

          Aucun.
          C’est bien ce qui est triste.
          Quand j’ai écris cet article elles étaient à 13 euros le kg en vrac chez Biocoop… Voilà.
          Désolée !
          Bonne journée quand même Eric,
          Marie

          1. Si, si, il y a un intérêt : boire un lait d’amandes de qualité (lisez la composition des laits d’amandes du commerce, cela vaut la peine gustativement et pour votre santé de le faire soi même…)

  3. Bonsoir,

    Merci pour la recette.
    Par pure curiosité quel est le nom du si bon lait d’amande que vous achetiez en boutique?
    Merci

  4. Bonjour,
    J’ai très envie de tester cette recette (j’ai testé le lait d’amandes pour des smoothies et ça avait un goût de .. Carton ? Et en plus, j’adore faire le plus de choses maison possible !)
    Juste une petite question : combien de temps cela se conserve-y-il ?
    Merci 🙂

    1. Marie Chioca

      Bonjour Sam,
      Environ 4 ou 5 jours au frais… et juste pour info, j’ai posté avant-hier une autre recette de lait végétal sur mon blog 😉
      Bonne semaine à toi,
      Marie

  5. Bonjour!
    Un petit truc qui facilitera la confection: utiliser 1 étamine ou un sac à lait. Avec ça, plus besoin de la combinaison passoire tamis-filtre à café perpétuel 🙂
    Bonne journée.

  6. Bonjour à toutes!

    Merci BCp pour la recette😋Elle est delicieurse😁
    Pour trouver des amandes a 13,90 euros le kilo, il faut aller à Auchan et les prendre en vrac😉

    1. Marie Chioca

      Je viens de regarder, il me semble que c’est écrit 1100 watts, mais bon, c’est un peu effacé alors j’espère ne pas me tromper.
      Bon week-end à toi Ophélie !
      Marie

  7. bonjour
    merci Marie pour tes bon conseils , je vais de ce pas me régalée de tes recettes simples et efficaces ! belle journée
    à toi
    bizz

  8. Bonjour Marie,
    Je viens de faire ta recette hier. Je l’adopte! J’ai mis 60g d’amandes pour un litre d’eau. J’en refait ce soir. Merci d’avoir partage cette delicieuse recette toute simple.

    1. Marie Chioca

      Bonjour Ana, et vraiment désolée pour mon temps de réponse, je rentre juste de 15 jours de congés.
      En tout cas, merci beaucoup pour ton gentil message 🙂
      Bonne après-midi à toi,
      Marie

  9. Bonjour,
    Merci pour cette recette. Je mets de suite mon mélange amandes-noisettes à tremper pour la tester demain ! Trop chouette !
    L’intermarché du Vercors vend ces produits les yeux de la tête… J’espère les trouver en vrac ailleurs très vite pour plus de plaisir hihi !
    Belle journée à vous

    1. Marie Chioca

      Ah, le fameux Intermarché du Vercors 😉 Si c’est bien celui dont me parle mon Cher-et-tendre qui travaille presque tous les jours dans le Vercors, il faut un casque pour passer à la caisse, histoire de ne pas rester assommé par la note. Quand en plus c’est des produits bio… bon courage. C’est un coin de France un peu « huppé », et les prix s’en font hélas ressentir. C’était aussi le cas au bord du lac d’Annecy où j’étais en vacances. Le lait d’amande coûtait au supermarché du coin presque 3,70euros la brique ! Vers chez moi ou sur Grenoble, c’est heureusement plus raisonnable…
      Bref, tu as intérêt effectivement à te mettre au lait maison 🙂
      Des bises, et bonne après-midi à toi Manon,
      Marie

  10. bonjour et merci pour cette recette!
    consommez vous toujours du lait d’amandes maison? le prix des amandes bio a considérablement augmenté non? j’aimerais en faire consommer à mes enfants quotidiennement (3 en âge d’en consommer)… je crains de ne pas suivre financièrement… vous précisez que 50g d’amandes pourraient suffire si c’est pour consommer directement en boisson?

    merci merci (Je viens d ‘acheter l’un de vos livres!!! une merveille!)

    1. Marie Chioca

      Oui, hélas Amandine, à l’époque où j’ai écrit ce post elles étaient à 13euros le kg en vrac chez Biocoop. Là, c’est simple, je n’en achète presque plus. Mais il me semble quand même que si on fait soi-même son lait d’amande, ça reste plus rentable que de l’acheter en brique.
      Bon courage…
      (Sinon on peut panacher amande et avoine, c’est plus économique : j’ai posté une recette ce printemps sur le blog)
      Marie 🙂

      1. Même si le prix du kilo d’amandes a fortement augmenté, je crains que celui du lait aussi (4,35 euros je crois le litre dans ma biocoop…);Gustativement, rien à voir avec votre recette de surcroît 🙂

  11. Bonjour Marie,
    Encore une de tes recettes que je suis en train de tester!
    Les amandes ont trempé toute la nuit, il ne me reste plus qu’à mixer et filtrer. J’utilise le lait d’amande depuis plusieurs années maintenant mais ne m’étais jamais lancée dans l’aventure de le faire moi même. Il est vrai qu’en fonction des marques le goût peut être décevant et le sucre trop présent. Étant une adepte du do it yourself, je tente et saurais au moins de qu il y a dedans à moindre coût (14€95 le kg en vrac chez biomonde pres de chez moi).
    En ce qui concerne la peau, il faut savoir que celle-ci est pleine d’anti-oxydants bons pour le corps, la peau, et l’immunité. Elle a également des pouvoirs anti-viraux et anti-inflammatoires en plus de tous les bienfaits des amandes.
    Par contre comme tu le précises, le trempage est très important car outre le fait d’être déminéralisante, la peau trempée et rincée est plus digeste et le début de germination que crée ce trempage décuple ses bienfaits !!!
    Merci encore pour tes partages et tes succulentes recettes saines.

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup pour ces précisions Géraldine, ainsi que pour ton gentil message si sympathique 🙂
      Très bonne après-midi à toi !
      Marie

  12. Bonjour Marie. Je me lance depuis quelques jours dans la réalisation maison de laits végétaux et autant le lait d’amandes est une réussite autant j’ai droit à la grimace de mes enfants pour le lait depeautre ou le lait d’avoine ceux ci étant très (trop?) « sirupeux ». Est-ce normal ? Comment y remédier ? Merci pour tes conseils ! Camille

    1. Marie Chioca

      Regarde sur mon blog Camille, j’ai posté une recette « avoine-amande » ce printemps, elle n’est pas mal je pense. Car je confirme, ce n’est pas facile de réussir un lait de céréales aussi bon que ceux du commerce…
      Bon courage !
      Marie

  13. Bonjour! Merci infiniment pour ces précieuses recettes. Je me permets de rectifier une info de l’article qui a du passer le filtre de votre vigilance: les amandes ne sont plus à 13€ le kg (hélas…!!). Merci pour tous ces partages.

  14. Oups… je vois dans un commentaire juste au dessus qu’on trouve des amandes à moins 15€ le kg. Je suis jalouse…! Dans la Biocoop près de chez moi de mémoire c’est 18€/kg.

    1. Marie Chioca

      Et oui, hélas, comme je l’ai déjà reprécisé dans les commentaires, leur prix a presque doublé, c’est décourageant… On les trouve même souvent à plus de 18 euros en bio !
      Bonne soirée Mybass 🙂
      Marie

  15. Bonjour! J’ai fait le lait d’amandes pour un flan, super. J’ai voulu faire un lait avec des flocons épeautre + avoine sans amandes, (trempage pendant 6 heures puis blender) mais grosse déception… niveau goût je ne retrouve pas ce que je connais du lait industriel (je prends The Bridge que je trouve super bon). De plus, au repos dans le frigo il a posé et j’ai eu deux couches. Il est vrai que je n’ai pas utilisé de filtre à café permanent… uniquement un chinois en plastique mailles fines. Et quand j’ai voulu le faire chauffer pour me faire un tchaï, il est devenu tout gélatineux. Peut-être vais-je mis trop de flocons au départ? Mais même si la consistance est à parfaire, niveau goût je suis assez mitigée… La marque que j’achète, épeautre, a étonnamment une saveur naturellement sucrée que je ne retrouve pas dans ma fabrication. Si jamais vous avez une idée pour améliorer, je suis plus que preneuse! Merci et très bonne journée à vous.

    1. Marie Chioca

      Et oui, en toute franchise on n’arrive pas à faire à la maison un lait de céréales aussi délicieux que celui du commerce. J’ai entendu parler d’un secret de fabrication (une transformation enzymatique de l’amidon, qui donne ce goût sucré « sans sucre ajouté » aux laits de céréales) mais je ne sais pas si on arriverait à reproduire cela chez nous… Vraiment désolée.
      Au printemps dernier, j’ai quand même posté un lait « avoine-amande » assez sympa sur le blog, si vous voulez l’essayer…
      Bonne soirée Mybass !
      Marie

    1. Marie Chioca

      Oui c’est facile ! Et même encore plus en utilisant un sac à lait, maintenant je ne fonctionne que comme ça…
      Bonne semaine,
      Marie

  16. Bonsoir, je découvre votre blog et cette recette me tente bien. Le hic, c’est que je n’aime vraiment pas le miel. Que pourrais-je utiliser d’autre ? Peu importe l’IG
    Agnès

    1. Marie Chioca

      N’hésitez pas alors à sucrer votre lait vraiment comme vous voulez : sirop d’agave, d’érable, de blé, de riz, de maïs… Tout peut convenir 🙂
      Bonne journée Agnès !
      Marie

      1. En fait, j’ai essayé avec du sirop d’agave, en mélangeant noisettes et amandes et j’ai fait une sorte de flamby au chocolat avec mais ce n’était pas assez crémeux pour nous. Par contre, j’ai fait de délicieux cookies vegan avec l’okara 😉
        Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *