image_pdfimage_print

{ Ne vous prenez pas trop la tête pour le dessert… }

 { Ne vous prenez pas trop la tête pour le dessert… }

Petits pots de crème chocolat-citron « sur leur 31 » et pour le 31…

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

_DSC3213-2J’espère de tout cœur que vous avez tous passé un très très beau Noël…

Je suis un peu « absente » ces jours-ci (désolée pour le retard de mails, je n’ose plus regarder ma boîte…) car j’ai promis à ma petite tribu de ne plus allumer mon ordinateur (enfin, presque plus) pendant les vacances. C’est qu’il y en a des choses à faire…

D’abord, « monter » les nouveaux playmobil. Et pour avoir passé 5 heures sur le « château de Princesse », je peux vous le dire, c’est pas de la tarte. (Merci Ô toi, mon grand fils de 13 ans, d’avoir laissé ta fierté de garçon au fond de ta poche pour accrocher avec tant de patience une par une des minuscules fleurs en plastique rose bonbon sur les balconnières juste pour faire plaisir à ta petite sœur, et d’avoir su comprendre quelque chose à la notice de montage qui me laissait tellement perplexe…)

Ensuite, distribuer les verres d’argile et de charbon, parce qu’ici nous venons de passer quelques jours très folkloriques : Cet imbécile de père Noël a dû confondre « gâteau » ou « château » avec « gastro ». (il faut dire qu’il est lapon, il n’a pas dû bien comprendre), et les enfants ont eu le teint presque aussi vert que le sapin. Ce qui n’a en rien entamé leur enthousiasme devant cette belle fête de Noël, et m’a du reste laissé plus de chocolats pour moi…

Il a aussi fallut regarder des « films rigolos » à 8 dans le lit, c’est tellement mignon de revoir un « De Funés » pour la 48ème fois serré comme des anchois morts de rire sous la couette.

Lire la suite…

{ Sur le fil, une idée ultra simple et « qui en jette » pour Noël… }

 { Sur le fil, une idée ultra simple et « qui en jette » pour Noël… }

Canette ultra fondante au roaster,

Farandole de petits légumes rôtis

♦ Sans lait ♦ Sans gluten ♦ IG bas ♦

 

intro-2-2Tant pis, je continue avec mes histoires de volaille… Certes, je ne fais pas dans l’originalité, mais vu que pour mon festin de Noël je préfère infiniment une belle volaille qu’un tournedos de crocodile ou un pavé de seitan laqué, j’assume.

La semaine dernière, il a déjà été question de dinde, mais cuite façon basse température, et autant dire que ça change tout…

Dans ma quête pour vous faire oublier les grosses bêbêtes de Noël en carton-pâte, je voudrait vous parler aujourd’hui d’un autre « plan B » anti-étouffement qui va révolutionner votre réveillon: le roaster.

Un roaster, c’est une sorte de grosse cocotte très légère en tôle d’acier revêtue de céramique (attention de ne pas en choisir un de mauvaise qualité avec un revêtement anti-adhésif à base de téflon!). Vous en trouverez par exemple sur le site de Warmcook avec possibilité d’être livré avant Noël si vous faites vite…

Lire la suite…

{ Avec celle-là on ne s’étouffera pas ! }

{ Avec celle-là on ne s’étouffera pas ! }

Dinde farcie « confite » à basse température

(Avec une petite farce toute légère…)

 

_DSC2950-2LA dinde de Noël… A cette évocation, certains commencent à saliver, d’autres partent en courant. Je crois que tout dépend des expériences et du vécu !

Moi, j’ai vécu les deux… Et je garde un souvenir hilare de certaines dindes servies en « plat de résistance » (l’expression convient à la perfection car elles étaient effectivement drôlement résistantes!) après une déshydratation cuisson de deux heures au four menée tambour battant.

En général, on avait commencé plutôt bien le repas par des petites choses moelleuses, tout le monde était joyeux et de bonne humeur (rien à voir avec le petit kir savouré en apéro).

Et puis, VLAN, la dinde arrivait. Là, ça vous coupait la chique, radicalement. Parce qu’il fallait s’avaler la dinde élastico-filandro-cartonneuse à souhait, sans compter sur les pommes dauphines ou les châtaignes pour « faire descendre ». Curieusement, la conversation languissait, les convives changeaient de couleur (était-ce sous l’effet du manque d’oxygène ou des grandes rasades de vin avalées pour « faire passer » ?)

Lire la suite…

{ De biens beaux cadeaux gourmands… }

{ De biens beaux cadeaux gourmands… }

C’est aujourd’hui les résultats !

 

 Mon post ne sera pour une fois pas très long ( ;)), car je profite d’une pause inespérée dans une journée complètement dingo pour vous donner les résultats de notre petit jeu-concours.

Avant toute autre chose, un grand merci à vous tous (ou plutôt « toutes », car je n’ai pas vu beaucoup de gars, il faut croire qu’ils préfèrent les manger que les confectionner eux les cadeaux gourmands…) d’avoir joué le jeu avec autant de bonne humeur, d’inspiration… et de gourmandise !

Comme vous pouvez l’imaginer, c’est toujours très dur de départager les participants, pour moi c’est même un cauchemar, car chacune d’entre vous a mis tout son cœur dans sa participation… Cela je l’ai très bien senti, et c’est de tout mon cœur à moi que je vous dis un grand merci !

 Voici donc les résultats : Il n’y a pas de premier ou de dernier, toutes les catégories se valent !

Lire la suite…

{ « Bonbons » de Noël… }

{ « Bonbons » de Noël… }

Boules de neige à la mandarine et à l’amande

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥

 

_DSC2545-2Que c’est joli ! Tout est blanc dehors… De gros flocons voltigent depuis ce matin et l’on ne voit plus les fiers sommets du Vercors tant le ciel est bas.

Une maison égaillée par le piaillement des petites impatientes de sortir (ce ne sera pas pour aujourd’hui, gros rhume oblige), un bon feu dans le poêle, le parfum des mandarines, tout donne à cette journée une ambiance de fête et de joie 🙂 ! Il manque tout de même les « grands » partis courageusement à l’école ce matin et le Papa qui travail dans le froid tout là haut dans la montagne…

Alors pour rester dans l’ambiance, ce sont des boules de neige que nous allons préparer aujourd’hui, histoire de pouvoir les savourer tous ensemble ce week-end. Il faut bien les « tester » avant Noël, on ne sait jamais c’est peut-être pas bon… (Passes-m’en une autre, j’ai pas bien goûté là. Comment ça c’est la 5 ème?)

De l’amande, de la mandarine, du miel d’acacia (IG 35), quelques « flocons » de noix de coco pour poudrer délicatement le tout, et c’est tout.  Temps de cuisson : 10 minutes, temps de préparation : 20 minutes. Vous êtes partant(e)s ? Alors c’est parti pour la bataille de boules de neige ! (Moi, quand on me lance des boules de neige comme ça, je riposte même pas et limite j’ouvre grand la bouche pour qu’elles tombent pile au bon endroit…)

Lire la suite…