{ Mes premiers scones (à moi aussi) }

19 septembre 2012

{ Mes premiers scones (à moi aussi) }

Scones aux 3 céréales, éclats de noisettes et chocolat

♣ Sans lait ♣ Végétarien ♣ IG bas ♣

 

_DSC3070-2J’aime le blog d’Audrey, ses recettes, et Audrey tout court, qui est une fille formidable… (Si vous allez faire un tour sur son blog, vous y trouverez cette semaine un gâteau au chocolat extraordinaire, mais je ne vous en dit pas plus…)

Il y a quelques temps, je suis tombée chez Audrey sur une recette qui, allez savoir pourquoi, m’a tapé dans m’œil… Des scones.

Humm, me suis-je dit, qu’est ce que ça donnerait en version IG bas ?La recette d’Audrey était déjà fort acceptable, avec farine complète et sucre non raffiné, mais il faut toujours que je titille. Ce que je peux être pénible tout de même…

Me voilà donc lancée dès le lendemain dans la confection de mes premiers scones. Au résultat, j’ai trouvé ça vraiment très très bon, ces petits pains moelleux aux noisettes grillées et gros morceaux de chocolat aux éclats de fève… Sur les photos, on dirait des gros cookies, mais cela n’a vraiment rien à voir : Ce sont plutôt des petits pains tout moelleux, à peine sucrés, une vraie découverte !

Il parait que les scones, c’est bon avec du thé. Je confirme. Je dirai même que ça fait aimer le thé…

La seule chose, c’est que cette recette, j’ai un peu tâtonné (sic) pour l’adapter… Alors dans le doute, je vous donne les 2 versions. La version authentique, fidèle au déroulement initial de la recette (pour le cas où ça marcherait que comme ça, on sait jamais, la cuisine c’est mystérieux), et la version simplifiée (recommandée…).

Audrey, merci pour cette découverte… Tu vois je t’ai même piqué l’idée du petit panier en grillage 😉

 

 

Recette « collector », celle qui a servi à faire les scones de la photo (pas recommandé du tout)

 

_DSC3076-2Mettre dans un saladier 60g de farine de blé intégrale, 60g de farine de seigle (sans la mite qui est venue agoniser dans le paquet, c’est mieux),  et 100g de son d’avoine. Sortir la margarine St Hubert bio du frigidaire, se dire « flûte, je vais encore me faire engueuler à cause de l’huile de palme», la ranger et sortir l’huile à la place.

Mettre 6 cuillerées à soupe d’huile et travailler le mélange du bout des doigts jusqu’à obtention d’une consistance sableuse. Se dire, jusque là, tout va bien, ça à l’air sympa.

Ajouter l’œuf, 15 cl de lait de soja vanille (monumentale erreur, voir plus loin) et le sirop d’agave. Mélanger. Se dire «  Flûte, jamais j’arriverai à façonner des scones dans cette bouillie liquide», ajouter 40g de farine de blé. S’en mettre plein les doigts en mélangeant, et se redire « Quelle poisse! (ça c’est la version censurée), faut que j’ajoute encore de la farine ». Attraper le paquet de farine de seigle du bout des doigts (qui collent grave, rappelez-vous) ajouter 40g de farine de seigle, mélanger, et se dire, quelle idiote (ça c’est toujours la version censurée), j’ai oublié la levure. Ajouter la levure, bien mélanger.

Se dire, bon, rien à faire ça colle encore trop, puis ajouter 30g de son d’avoine. Se rincer les mains, avec une brosse à légumes de combat.

Mettre des noisettes au four pour les faire torréfier (se lécher d’avance les babines à l’idée d’en boulotter quelques unes tout à l’heure à la sortie du four). Aller chercher des pépites de chocolat dans le placard. Etouffer un gros mot une interjection de déception en constatant qu’il n’y a plus de pépites de chocolat.

Sortir un couteau, et couper une tablette en tous petits bouts. S’extasier, vite fait, devant ces belles pépites, puis partir en courant vers le four d’où s’exhalent des senteurs de noisettes cramées… Etouffer un deuxième gros mot, jeter les noisettes, et se dire, oh et puis flûte elles se torréfieront bien toutes seules en cuisant dans les scones. Hacher grossièrement au couteau 60g de noisettes crues, les ajouter dans la pâte avec les pépites.

Etaler la pâte sur une épaisseur de 1,5cm, sur un plan bien fariné (vraiment bien fariné, faut pas plaisanter avec ma pâte à scones). Découper des ronds (qui collent toujours un peu, mais ça va, après ce qu’on viens de vivre… ) de 5cm de diamètre avec un emporte pièce. Déposer sur une plaque de four et enfourner pour 15 minutes.

Maintenant, libre à vous de la suivre à la lettre, mais je vous donne tout de même…

 

 

_DSC3079-2

La version simplifiée, sans les tâtonnements (fortement recommandé)…

 —

Pour une douzaine de scones

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 15 minutes

 —

  • 100g de farine de blé intégrale T 150
  • 100g de farine de seigle
  • 130g de son d’avoine
  • 6 cuil. à soupe d’huile au choix (pour moi, du tournesol désodorisé mais ça aurait été encore meilleur avec  du beurre ou du St Hub bio  (Oups, ça m’a échappé)
  • 1 œuf
  • 4 cuil. à soupe de sirop d’agave
  • 15 cl de lait de soja vanille ou nature
  • 100g de pépites de chocolat (pour moi, une tablette de 70% avec éclats de fèves, un régal !!!)
  • 60g de noisettes
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel

 

Mélanger dans un saladier les farines, le son d’avoine, le sel et la levure. Ajouter l’huile, mélanger du bout des doigts jusqu’à obtention d’une consistance sableuse.

Faire un puits, ajouter l’œuf, le lait, le sirop d’agave, les noisettes et les pépites de chocolat.

Mélanger.

Etaler sur une épaisseur de 1,5cm, sur un plan bien fariné.

Découper des ronds avec un emporte pièce bien huilé de 5cm, la pâte colle un peu mais avec des mains bien huilées on s’en sort…

Déposer les scones sur une plaque chemisée de papier cuisson, puis enfourner pour 15 minutes.

 

Il paraît qu’il faut laisser refroidir les scones avant de les ouvrir en deux, histoire de les tartiner de beurre, de confiture ou de nutella. Vous n’allez tout de même pas faire ça… Si ? Ah, bon. Remarquez, c’est moi qui ai mangé le scone au St Hub bio de la photo (pas taper)… C’était trooooop bon 😉

 —

Le « plus » nutritionnel

 

2 ou 3 scones constitueront un petit déjeuner ou un goûter réconfortant, nourrissant, et pas trop méchant pour la ligne : Pas de beurre, ni de lait, ni de mauvais sucres dans ces scones, mais beaucoup de fibres, du son d’avoine pour abaisser encore l’indice glycémique et des farines complètes qui apportent des glucides lents.

Et puis beaucoup de magnésium, sous forme de chocolat noir et de noisettes, et c’est bien connu, nous les filles on a besoin de beaucoup de magnésium, surtout sous forme de chocolat et de noisettes…

 —

PS : Une info sympa:

Pour ceux qui doivent concilier IG bas et intolérance au gluten (c’est pas de la tarte…) je vous donne un lien qui pourra vous interesser :

http://www.valesavabien.blogspot.ch/2012/08/la-coaliakie-et-lindex-glycemique.html

Cliquer ici pour retrouver les 51 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article 

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

14 grains de sel au sujet de « { Mes premiers scones (à moi aussi) } »

  1. Marie

    Merci pour cette chouette recette simplifiée (j’ai préféré éviter les tâtonnements), c’était excellent, même nature.
    Je viens de recevoir 3 de tes livres, trop hâte de tout essayer!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah, oui, c’est une vieille recette que j’avais un peu oublié, surtout le coup des tâtonnements 😉
      Merci en tout cas pour ce gentil message Marie !
      Marie (aussi ;))

      Répondre
  2. LN

    bonjour,
    est il possible de remplacer le sirop d’agave par du miel d’acacia? et le lait de soja par un autre lait végétal type riz ? et en quelle quantité si ces deux changements sont possibles SVP ?
    j’ai craint de ne tourner en rond dernièrement pour obtenir une alimentation IG bas et j’ai découvert votre site il y a qq jours !! je le trouve tellement riche !!merci infiniment pour tous vos conseils, idées …
    LN

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour LN, et vraiment désolée pour mon temps de réponse, je rentre juste de 15 jours de congés.
      Oui, à mon avis tu peux effectuer ces deux variantes sans modifier les quantités d’ingrédients. Ça devrait aller…
      Bonne après-midi à toi,
      Marie

      Répondre
  3. Géraldine

    Bonjour ! je vais tenter la recette pour le matin de Noël, mais je n’ai pas tous les ingrédients sous la main, d’où ma question : puis-je remplacer la farine de blé par de la farine d’épeautre (petit ou épeautre tout court) ? la farine de seigle est-elle indispensable et si je n’en ai pas sous la main, puis-je tenter de la remplacer par autre chose ? et puis-je les faire nature ?
    Merci d’avance !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour Géraldine,
      J’aurais hélas un peu de mal à répondre car c’est une recette un peu ancienne et je ne l’ai plus assez en tête pour bien me souvenir. En tout cas, pas de souci pour remplacer le blé par de l’épeautre. Quand à remplacer le seigle, c’est plus compliqué car cette farine « boit » différement. Quant à les faire natures, j’ai peur que ça soit un peu dommage, mais ça se tente…
      Bonne après-midi ! (Et désolée aussi de te répondre si tard, j’ai été très bousculée côté santé ces 5 dernières semaines et j’ai dû -entre autres- complètement « lâcher » mon pauvre blog pour ne pas devenir chèvre).
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour Aïcha,
      Je n’ai pas essayé, mais pourquoi pas? A mon avis, ça se tente !
      Bonne journée à vous !
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pourquoi pas? A tenter…
      Bons essais Lygiu (je suis aussi une grande adepte de l’huile d’olive dans les gâteaux !)
      Marie

      Répondre
  4. Michelet Yannick

    Bonjour Marie,
    Dans votre livre « cuisiner sans lait », page 30, il y a cette fameuse recette de Scones.
    Je n’ai modifiée en remplaçant les abricots par des airelles tendres, tout aussi délicieux.
    Petite question, il faut mettre le four à quel temperature ? (Pas mentionné dans le livre)
    Merci

    Yannick

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      De mémoire, ce doit être 180°C (désolée d’avoir oublié de le noter).
      Bonne après-midi Yannick !
      Marie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *