{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

image_pdfimage_print

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

Petits farcis niçois, vite faits bien faits

(Ne prenez pas peur j’ai été bavarde mais la recette est courte)

♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥

 

1-2C’est pas bientôt fini de nous faire déprimer avec vos histoires de cartables, de « régimes de rentrée » (pouah) et de courses scolaires  (re-pouah)?

Parce que parlons-en des courses scolaires !

Moi, ça y est je m’y suis collée… 5 loustics une liste à la main, (et pas n’importe quelle liste, une « de compet» avec des formats de cahiers travaux pratiques qui existent pas, et tout et tout…),  le bébé dans le chariot qui en profite pour mâchouiller tous les stylos plumes qui passent, les enfants qui s’étripent  parlementent  pour savoir qui aura le cahier de texte avec le bébé renard ou celui avec le chaton (messieurs les fabricants, soyez gentils, la prochaine fois mettez la même bestiole sur tous les cahiers de texte), les grands cris  stridents  enthousiastes à travers le magasin (« Maman,  Maman, ç’est où les feuilles triples semi-perforées en bristol mat de couleur format A5 ! » « Maman, Maman  le taille crayon bleu foncé là il est pas beau et je suis sûr qu’y taille rien, je peux prendre le rose avec une princesse dessus ? je suis sûre qu’y taillera mieux », « Maman, Maman, sur la liste ya marqué un compas, une équerre et un rapporteur mais c’est quoi un rapporteur ? Toi maman tu dis toujours que t’aimes pas les rapporteurs… »), le tout sous le regard mi-compatissant, mi-scandalisé, des « gens » qui n’ont pas, eux, six iroquois autour du chariot et qui en bavent déjà bien assez comme ça….

2-2 Bref, pourquoi cette petite disgression qui n’a rien à voir avec la recette? Et ben c’était juste pour vous dire qu’en rentrant des courses scolaires (un gant de toilette mouillé sur le crâne) je me suis dit, flûte alors, pourquoi se prendre déjà la tête avec la rentrée, on est en août, il fait beau, et c’est encore l’été !!!

Et ce n’est pas mon potager qui dira le contraire car lui, il est à fond en « mode été » : mes enfants ramènent tous les jours du jardin, d’un air un tantinet désabusé (vous allez savoir pourquoi juste après), des kilos de courgettes, ainsi que des quintaux de tomates (au moins, mais je suis née à Nice, pas loin de Marseille…).

Il faut dire qu’étant 8 à table, le budget fruits et légumes ressemble un peu au budget de l’éducation nationale (enfin presque)… Ils me font bien rire, tous ces médecins « SDF » (Sans Difficulté Financière) qui nous préconisent de manger 5 fruits et légumes différents par jour. A 8, ça fait juste 40 fruits et légumes par jour, et là il faudrait que ça soit vite remboursé par la sécu sinon je vais devoir prendre un crédit…

En attendant (on y croit), le remboursement sécu des fruits et légumes, mon petit mari  a planté au jardin des tomates et des courgettes. Des tonnes de tomates et de courgettes… Et le pire, c’est qu’elles se sont drôlement plu chez nous les tomates et les courgettes.

3-2Du coup, il m’a fallu rivaliser d’inspiration : d’où les soupes de courgettes, les flans de courgettes, les gratins de courgettes, les lasagnes aux courgettes, les pâtes aux courgettes, les crumbles aux courgettes, les tians de courgettes, les fondues de courgettes, les woks de courgettes, les salades de courgettes et autres purées de courgettes de cet été.

Sans parler des tomates, car j’ai oublié de vous dire que ces dernières semaines il y a aussi eu les soupes de tomates, les flans de tomates, les gratins de tomates, les lasagnes aux tomates, les pâtes à la tomate, les crumbles aux tomates, les tians de tomate, les fondues de tomates, les sauces tomates, les salades de tomates, les batailles de tomates et les gaspachos de tomates.

Quand je voulais varier un peu les menus, rassurez-vous, je faisais aussi des soupes courgettes-tomates, des flans de tomates aux courgettes, des gratins de courgettes « tomatés », des lasagnes aux tomates « courgettés », des pâtes courgetto-tomate, des crumbles tomato-courgettes, des tians « courgettomates », et là j’arrête avant de trop vous soûler. Comment ça c’est déjà fait ? Désolé, c’était mon petit coup de gueule anti courgettes, tomates et courses de rentrée. Mais je me soigne…

   Tout ça pour dire  (quelle calamité d’être aussi bavarde), que je cherchais la semaine dernière un plat qui change, me permettant à la fois de « renouveler » les courgettes et tomates du jardin, tout en me faisant oublier (en « mode autruche la tête enfouie dans le sable ») que c’est bientôt la fin de l’été… D’où cette idée de faire des petits farcis, qui sentent si bon les cigales et les soirées sous la tonnelle, au point de nous faire bien vite oublier les courses de rentrée !

Recette (Qui a dit « c’est pas trop tôt »?)

Ingrédients pour 4 personnes / Préparation : 20 minutes / Cuisson : 1h30

– 4 tomates
– 4 petits poivrons
– 4 courgettes rondes
– 2 oignons
– 150g de jambon cru
– 200g de viande crue au choix : bœuf, poulet, veau, porc, autruche, sanglier, crocodile, phoque, au choix quoi…
– 100g de parmesan
– 200g de bonne sauce tomate
– 80g de riz basmati complet à IG bas (voir le lien ICI) ou de quinoa
– 4 cuil. à soupe d’huile d’olive
– Persil, ciboulette, sarriette et/ou origan frais
– Quelques olives noires dénoyautées
– Sel, poivre

 —

4-2

Découper un « chapeau » sur chaque légume, puis évider l’intérieur du légume avec une cuillère en prenant garde de ne pas trouer le fond. Saler et poivrer l’intérieur, puis déposer sur une plaque de four huilée. Réserver la chair de légumes que vous aurez retirée ainsi que les « chapeaux ».

Couper les oignons en brunoise (tous petits cubes) et les faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive. Hacher le jambon cru et la viande, puis faire dorer avec les oignons.

Dans le bol d’un robot, hacher grossièrement la chair de légumes avec les herbes, le sel, le poivre et les olives.

Mélanger dans un saladier le contenu de la poêle, la chair de légumes hachée, le parmesan, le riz et la sauce tomate. Bien amalgamer avec les mains puis farcir les légumes. Terminer avec une petite rasade d’huile d’olive et une olive noire sur chaque légume puis enfourner pour 1h30, jusqu’à ce que les légumes soient bien confits.

Servir chaud avec une céréale, ou froid en entrée.

 —

Le « plus » nutritionnel » :

Ces petits farcis ne contiennent pas de chair à saucisse contrairement à beaucoup de recettes traditionnelles, mais ils sont néanmoins très parfumés grâce au jambon cru, aux herbes et au parmesan. Vous pouvez rendre cette recette encore plus saine en remplaçant la viande hachée par du tofu fumé au bois de hêtre, le résultat est  gustativement très interessant.

3 farcis par personne apportent une bonne portion de protéines et de légumes, mais si vous souhaitez en faire votre repas de midi il sera préférable d’ajouter aussi une petite portion de céréales pour ne pas manquer de glucides, car la quantité de riz par personne est faible.

Pour les farcis, choisissez du riz basmati complet à IG bas comme celui de la compagnie « Autour du riz », de la semoule complète ou encore du quinoa, voir un morceau de pain intégral bio réduit en chapelure !

5-2

Cliquer ici pour retrouver les 47 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 grains de sel sur “{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

  1. Bonjour
    Merci pour ce partage de recette, mais je suis novice en cuisine et vous n’indiquez pas la température du four?
    Je vous dirai très vite si j’ai conquis mes convives, la recette me donne déjà faim
    Merci et….bonnes nouvelles courses !
    Fabienne

    1. Marie Chioca

      Bonjour Fabienne,
      C’est une très bonne question, j’aurais dû préciser (c’est un oubli) : 180°C, en chaleur tournante, ou 200° en chaleur statique (à surveiller un peu en fin de cuisson, car tout dépend des fours).
      Bonne après-midi 🙂
      Marie

  2. J’ai trouvé la reponse dans un ancien commentaire.
    J’ai mis un mélange de riz et quinoa cru. Cette recette n’est pas simplement validée elle a carrément éjecté ma bonne vieille recette de farcies ( ou il y avait de la chair à saucisse) au fin fond des oubliettes!! Je crois que si je la resort mon fils va quitter la table….voir la maison😩 je n’oserais pas prendre le risque!!
    Merci on s’est tous régalé, c’est bien équilibré et savoureux.

    1. Marie Chioca

      Oh, merci Odile, je suis vraiment touchée 🙂
      TRès belle après-midi à toi, et encore merci pour ton si gentil retour !
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *