image_pdfimage_print

{ Pas de cuisine aujourd’hui… }

{ Pas de cuisine aujourd’hui… }

Marie se marie… 🙂

 

_DSC2885-2Rassurez-vous tout de suite, il ne s’agit pas de moi (Marie Chioca), qui partage déjà ma vie depuis de belles années avec un charmant petit mari (« petit », c’est affectueux, ceux qui le connaissent souriront sans doute car il ne fait pas loin de 2 m ;)), mais de « l’autre Marie » de ce blog, discrète, attentive, dévouée et talentueuse, à qui nous devons par exemple le magnifique thème « fleur de pommier » de ce blog…

« L’autre Marie » de ce blog est ma bonne fée aux grand yeux verts et longs cheveux roux, qui supplée d’un doux sourire et d’un coup de baguette  magique mon incapacité totale à y comprendre quelque chose dans les codes html et autres joyeusetés informatiques auxquelles je suis plus ou moins allergique.

De cette Marie là, (que j’appellerai maintenant la « petite Marie », c’est plus mignon que « l’autre Marie » et elle pourrait être ma petite sœur), je vous en ai déjà parlé plusieurs fois pour rendre honneur à son travail. Sans elle, il n’y aurait pas eu de « Saines gourmandises », je serai restée dans mon coin comme un âne avec mes recettes et mes photos…

Lire la suite…

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

Petits farcis niçois, vite faits bien faits

(Ne prenez pas peur j’ai été bavarde mais la recette est courte)

♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥

 

1-2C’est pas bientôt fini de nous faire déprimer avec vos histoires de cartables, de « régimes de rentrée » (pouah) et de courses scolaires  (re-pouah)?

Parce que parlons-en des courses scolaires !

Moi, ça y est je m’y suis collée… 5 loustics une liste à la main, (et pas n’importe quelle liste, une « de compet» avec des formats de cahiers travaux pratiques qui existent pas, et tout et tout…),  le bébé dans le chariot qui en profite pour mâchouiller tous les stylos plumes qui passent, les enfants qui s’étripent  parlementent  pour savoir qui aura le cahier de texte avec le bébé renard ou celui avec le chaton (messieurs les fabricants, soyez gentils, la prochaine fois mettez la même bestiole sur tous les cahiers de texte), les grands cris  stridents  enthousiastes à travers le magasin (« Maman,  Maman, ç’est où les feuilles triples semi-perforées en bristol mat de couleur format A5 ! » « Maman, Maman  le taille crayon bleu foncé là il est pas beau et je suis sûr qu’y taille rien, je peux prendre le rose avec une princesse dessus ? je suis sûre qu’y taillera mieux », « Maman, Maman, sur la liste ya marqué un compas, une équerre et un rapporteur mais c’est quoi un rapporteur ? Toi maman tu dis toujours que t’aimes pas les rapporteurs… »), le tout sous le regard mi-compatissant, mi-scandalisé, des « gens » qui n’ont pas, eux, six iroquois autour du chariot et qui en bavent déjà bien assez comme ça….

Lire la suite…

{ Un petit gâteau, 2 news }

{ Un petit gâteau, 2 news }

Espèce de « truc » aux reines-claudes (sans nom, pas beau,

mais super bon…)

♥ Sans lait ♥ IG bas ♥

 

_DSC1601-2Sur les étals, depuis des semaines, il y a des tas de prunes. Des rouges, des jaunes, des petites, des grosses, et souvent, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais plus elles sont grosses et belles, plus elles sont acides et insipides les traîtresses. Pfff.

Alors moi, le coup des grosse prunes modernes, on me la fait pas, et depuis je guette les reines-claudes. …

Car oui, la reine-claude n’a pas volé son nom, c’est vraiment la reine des prunes,  et aucune n’égalera jamais son parfum si délicat, sa chair si douce et juteuse…  J’aime la savourer telle quelle, bien mûre et toute chaude (quand mon verger daigne produire, pas comme cette année) mais aussi (surtout), la faire cuire très rapidement avec une touche de sirop d’agave, comme une sorte de confiture un peu liquide. Et je ne résiste pas à la tentation de savourer ensuite, à même le pot, ces petites prunes au jus épais et sirupeux, si délicatement parfumé… Un pur délice,  qui fait regretter que la saison soit si courte!

L’année dernière je vous avais concocté des miniatures de reines-claudes  confites au chocolat… Cette année, j’ai opté pour une recette beaucoup plus simple, moins « photogénique » aussi, mais tellement pratique, du genre de celles qu’on improvise en 2 temsp 3 mouvements pour se concocter une petite douceur avec des produits sains. Juste histoire de se faire du bien, à nous, et à ceux qu’on aime…

Lire la suite…

Les petits déjeuners à bas IG

{ Les petits déjeuners à bas IG  }

Vous êtes plutôt « p’tit dej » détox, minceur, gourmand,

Ou de compet’ ?

Des idées pour bien petit-déjeuner selon les occasions...

 

_DSC1355-2Dans les questions que vous me posez souvent, il y a celle-ci. Que manger au petit déjeuner quand on veut :

-mincir (ou garder la ligne)

– ne pas mourir complètement de faim et engueuler tout le monde à 11heure du matin au bureau (ou carrément tourner de l’œil, c’est selon)

Déjà, premier élément de réponse, il faut petit déjeuner à bas IG. J’encourage ceux qui n’ont pas encore lu mon billet sur l’indice glycémique à aller voir ICI, car il y a certaines choses que je ne réécrirai pas pour que mon article ne soit pas trop long et décourageant pour vous… Pour résumer rapidement, en petit déjeunant avec des glucides à IG bas , vous serez rassasié pour plusieurs heures, et ce sans pic de glycémie, donc sans que le pancréas se voit obligé via l’insuline de stocker l’excédent de glucose sanguin dans les cellules adipeuses. Les glucides à IG bas provoquent une élévation lente, douce et progressive de la glycémie, qui fait que l’on se « sent bien » : le cerveau et l’organisme sont alimentés en glucose pour longtemps mais à petite dose, sans cet effet « pic de glycémie/coup de pompe réactionnel » qui vous flingue le tonus et la bonne humeur. Garder la ligne sans avoir faim, le rêve…

Lire la suite…