image_pdfimage_print

{ Et hop ! Un p’tit billet imprévu… }

{ Et hop ! Un p’tit billet imprévu… }

Petites tartes de saison aux pommes poêlées

Et parfum de spéculoos

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

_DSC1334-2Le week-end, il est rare que j’ouvre mon ordi, et encore plus rare que je dérange mon brave appareil photo de ses RTT bien méritées, sauf pour capturer une frimousse hilare de temps en temps. Mais voilà, mon p’tit mari, m’a supplié à genoux  demandé avec tant d’insistance de tenter ce concours de photo gourmande organisé par le blog « Légitime gourmandise », que je n’ai pas pu résister. Quand il me fait ses yeux-là… Il a donc fallu ressortir tout le « fourbi »: faire voler la farine dans la cuisine, sortir les p’tits plats, le bric à brac qui me sert de boîte à lumière, me percher sur un escabeau dehors par 3°C  et tenter d’immortaliser de la façon la plus gourmande qui soit cette recette, histoire de pouvoir participer « à l’heure ». Voilà, mision accomplie, et c’est donc avec la première photo de ce billet que je tente le concours…

 Je trouve d’ailleurs toujours très ludique de participer à un concours, cela met un peu de piment, d’imprévu, de jeu et d’impatience dans le quotidien, et me fait un peu retomber en enfance. C’est aussi une formidable façon de rencontrer d’autres blogs, d’autres blogueurs, ce qui me ravit toujours autant… Mais quand vous verrez, en plus, les superbes lots offerts, ceux qui connaissent un tant soit peu la gourmandise légendaire de « l’animal » comprendront vite l’enthousiasme de mon z’hom à me faire ressortir l’appareil photo.

Lire la suite…

{ Comment rendre séduisant au possible un reste de lentilles… }

{ Comment rendre séduisant au possible un reste de lentilles… }

Petits burgers pour grands gourmands

♦ Sans lait ♦ Sans oeufs ♦ Vegan ♦ IG bas ♦

 

_DSC1318-2Voici pour aujourd’hui une petite recette de derrière les fagots, qui « malgré » son végétalisme, ses ingrédients tout simples et sa présentation un peu pâlichonne (allez donc essayer de photographier de façon spectaculaire des p’tits « pâtés » beigeâtres) n’en est pas moins tout à fait régalatoire…

 Pour ma part, j’ai commencé la fameuse cure Cabot dont je vous ai déjà parlé, et ne vais plus consommer de viande pendant les prochaines semaines, mais je pense que cela ne vous déstabilisera pas beaucoup étant donné qu’en 8 mois de blog je n’ai posté que deux recettes « carnées »…  

Ce sera donc l’occasion pour moi de vous présenter quelques recettes salées végétariennes et gourmandes, ainsi que pourquoi pas une ou deux recettes de poisson. Promis, pour vous consoler vous aurez à Pâques une recette terrible à souhait de gigot de 7 heures farci à ma façon… Mais je ne vous en dis pas plus, sinon vous allez rester obnubilé devant cette perspective et vous ne ferez même plus attention à mes braves petits burgers végétaux… Hé! Ho! On se reprend! Aujourd’hui c’est les burgers végétaux!

Lire la suite…

{ Depuis que le temps qu’on l’attendait… }

{ Depuis que le temps qu’on l’attendait… }

Tarte au citron saine et « raisonnable »,

histoire de pouvoir en reprendre 3 fois

♦ Sans lait ♦ Végétarien ♦ IG bas ♦

 

_DSC1191 (2)-2Vous êtes plusieurs à me l’avoir demandée, et depuis le temps que je vous l’avais promise, voici enfin ma recette de tarte au citron ! Enfin, une de mes recettes,  car la tarte au citron, après le fondant au chocolat c’est ma gourmandise absolue : du coup, j’ai des tas de variantes, dont une à la poudre d’amande et yaourt de brebis (celle de « 60 desserts à IG bas), mais aujourd’hui vous aurez la plus « light », histoire de ne pas vous faire un trop gros choc après le billet de la semaine dernière… Ce qui ne dois pas vous effrayer, car elle est franchement très bonne.

Après plusieurs essais plus ou moins calamiteux,  je ne suis d’ailleurs pas peu fière de ma pâte « sablée » au son d’avoine… Evidemment, elle ne sortirait peut-être pas victorieuse d’une comparaison avec la pâte sablée de Grand-mémé, celle où l’on met 250g de beurre et de la farine blanche, mais pour une tarte sans lait, ni beurre, ni crème, ni sucre que vous savourerez jusqu’à la dernière miette sans un gramme de culpabilité, c’est plus qu’honorable !

Lire la suite…

{ Quelques kilos à perdre? Quatre livres pour tout changer… }

{ Quelques kilos à perdre? Quatre livres pour tout changer… }

Ma première sélection d’ouvrages sur la santé, la minceur, la forme et l’alimentation saine

(Il y en aura d’autres…)

Allez, depuis que cet onglet était  « En construction, merci pour votre patience», il fallait bien que je m’y colle. Le jeu en valait la chandelle!

(J’en profite pour vous signaler que j’ai aussi réactualisé mon billet sur l’indice glycémique, en effectuant quelques petites mises à jour. )

Pour répondre à de nombreuses questions de visiteurs,  je vais  donc vous présenter quelques ouvrages à mon avis particulièrement intéressants, et qui ont en tout cas beaucoup compté pour moi. Ce sont des livres que je recommanderai, car, chacun à leur niveau, sont pleins de bon sens. Car en matière de poids, il ne faut pas faire n’importe quoi, au risque de perdre sa santé et sa bonne humeur bien plus vite que sa culotte de cheval…Je sais que lorsque l’on est un peu ou beaucoup en surpoids, on parfois être un peu fragile psychologiquement, et être tenté par des régimes-miracle pour le moins dicutables. Je pense que la meilleur démarche consiste à consulter un médecin nutritionniste ou une diététicienne, qui sont formés pour aider, avec efficacité et bon sens.

Lire la suite…

{ On oublie le beurre, la béchamel, le gruyère et les champignons en boîte… }

{ On oublie le beurre, la béchamel, le gruyère et les champignons en boîte… } 

Crêpe gourmande à l’épeautre, son d’avoine et origan

Garnie de coppa toastée, parmesan, champignons et roquette

♦ IG bas ♦

 

_DSC1191-2Si la crêpe salée, pour vous, évoque des souvenirs un peu bof bof de cantine, de béchamel et de champignons en boîte, cette recette vous fera peut-être voir les choses autrement…
Parce que moi de mon côté, irrécupérable que je suis, je vous propose une petite entorse à la tradition en imaginant une alliance entre la Bretagne (ça reste tout de même une crêpe), et cette fameuse cuisine méditéranéenne qui tient chaud au cœur et émoustille les papilles tout en restant une des cuisines les plus saines du monde.
Que penseriez-vous donc d’une crêpe toute dorée et croustillante sur les bords, parfumée à l’origan, et garnie de coppa toastée à la poêle sèche, parmesan fondu, et émincée de champignons frais, le tout relevé de petites feuilles de roquettes pour ajouter un peu de piquant à la chose ? Parce que si avec ça vous n’êtes toujours pas réconciliés avec les crêpes salées, vous n’aurez plus qu’à vous faire une pizza pour la chandeleur… Ou des crêpes sucrées !

Lire la suite…