{ Une « galette » des rois à IG bas , et un chouette concours… }

4 janvier 2012

{ Une « galette » des rois à IG bas , et un chouette concours… }

« Galette des Rois » un peu revisitée

  Toute moelleuse et à la nougatine d’amande

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1072Un peu loufoque mon gâteau des Rois ? Peut-être un peu, oui, je vous l’accorde…

Car ce n’est ni une brioche, ni une galette feuilletée à la frangipane. Alors qu’est ce qui lui reste du gâteau des Rois, hein ?

Et bien, ce délicieux parfum d’amande et de beurre frais, que l’on aime dans la frangipane, mais sans cette sensation un peu collante et écoeurante des galettes traditionnelles. Et sans l’impact de la pâte feuilletée sur les hanches aussi…

Quand ce beau gâteau doré sort du four, la maison est toute embaumée de son parfum, et il ne reste plus qu’à cacher le plus petit sous la table pour dire « A qui cette part ? ». Exactement comme pour une « vraie » galette.

En plus, qu’est ce qu’une galette? Un gâteau rond et doré. Alors mon « gâteau des Rois » à IG bas à même le droit à l’appellation « galette » ! Quelle consécration mes amis…

C’est vrai, j’aurai bien aimé vous trouver une recette de « vrai » gâteau des Rois. Mais là, mon mari n’en peut vraiment plus. Il est au bout du rouleau (de pâte feuilletée). Après la fournée 2009 (un feuilletage à la farine complète dans lequel on a laissé quelques dents), la fournée 2010 (une brioche à la farine complète d’épeautre, une vraie briquette, j’en tousse encore rien que d’y penser), la fournée 2011 (une « galette à la frangipane» à base de feuille de brick, un truc mou et élastique pas franchement affriolant), j’ai eu pitié de lui, il va falloir le ménager un peu, et arrêter mes expériences calamiteuses. Alors cette année, pour le gâteau des Rois, pas de pâte feuilletée, pas de brioche, mais une belle galette moelleuse au parfum de frangipane… Sans frangipane!

Côté cuisson, j’ai réalisé la première galette (celle de la photo) avec 12 minutes de cuisson chrono. Le cœur du gâteau était bien fondant, et évoquait vraiment la texture d’une frangipane, mais j’ai préféré la deuxième galette cuite 14 minutes. En outre, et contrairement aux galettes traditionnelles, je l’ai préféré froide plutôt que chaude. Le top étant de laisser totalement refroidir la galette au frais avant de la napper de nougatine… Mais chez moi, les avis ont été partagés alors je vous laisse faire comme vous voulez!

_DSC1081

 

Le concours

D’ailleurs, tous ceux qui ont horreur de la frangipane vont pouvoir s’en donner à cœur joie, grâce au chouette concours organisé par le site Recettes.de, chouette site dont je vous ai déjà parlé. Le défi du mois de janvier, ce sont les galettes des Rois revisitées, sans frangipane! Alors allez-y, soyez imaginatifs, il y a de très beaux lots à gagner ! Car ce mois-ci, tadaaam, je fais partie du jury, et je sens que vous allez m’é-pa-ter…  Alors j’attends de pied ferme vos recettes de galette citron-potimarron, chèvre-miel, poire-chocolat et rhum-banane. Chiche? Alors allez vite poster votre recette sur le site Recettes.de!

 

 

A propos de la fève tonka:

_DSC1077Cela fait un bon moment que j’en entends parler, mais avec mon naturel un peu méfiant pour les trucs dernier-cri  «si tu-l’as-pas-t’es-un-plouc», je l’avais laissé dans le tiroir des oubliettes. Jusqu’à ce qu’une bonne fée, prise de pitié, m’en fasse parvenir quelques fèves (merci ma Nolwenn). Et bien, honnêtement, c’est vrai que c’est drôlement bon la fève tonka. Son parfum évoque à la fois l’amande amère et la vanille. Mais le parfum reste un peu trop discret à mon goût, car à l’inverse de beaucoup d’entre vous, je suis une fan de l’arôme amande amère. Au point qu’à l’école je mangeais à la petite spatule mes pots de colle Cléopâtre, jusqu’à ce funeste jour où ma maîtresse décida de confisquer mon précieux petit pot pour le remplacer par un stick UHU. Bouuuuuuh. (Maîtresse de CM1, si tu me lis, je t’en veux pas.) Depuis, c’est resté mon pêché mignon, mais en bio je n’ai jamais trouvé d’extrait d’amande amère pour pâtisserie. Alors si un fabricant me lit, je pose la question : c’est pour quand la colle Cléopâtre bio l’arôme naturel d’amande amère bio? Merci.

(Edit : Je viens de râler pour rien: grâce au commentaire de Noémie, je sais enfin où trouver de l’arôme amande amère bio:

ICI et ICI

Merci ma Noémie!)

En attendant, vous pourrez:

Soit parfumer votre galette à la fève Tonka

Soit utiliser de l’arôme amande amère

Soit faire totalement dans l’originalité en parfumant votre galette de 10 gouttes d’huile essentielle d’orange ou citron, qui se marient si bien avec le parfum de l’amande.

Et surtout, n’oubliez pas la fève !

 

La recette

Ingrédients pour une galette de 6/8 parts :

Préparation: 5 minutes pour la galette, 5 minutes pour la nougatine

Cuisson: 14 minutes

(A préparer de préférence la veille pour bien la laisser refroidir)   

Pour la galette

300g de poudre d’amande
5 œufs
12 cl de sirop d’agave
100g de beurre demi-sel ou de margarine St Hubert bio
40g de farine complète T 110
Parfum au choix: 2 fèves Tonka finement râpées (râpe à muscade), ou une cuillerée à café d’arôme amande amère ou 15 gouttes d’huile essentielle de citron ou d’orange.

Pour la nougatine

65g d’amandes effilées
4 cuillerées à soupe de sirop d’agave

 

Préchauffer le four à 210°C.

Mélanger dans un saladier tous les ingrédients de la galette. Verser la pâte dans un moule à manqué ou un cercle à pâtisserie chemisé de papier cuisson.

Enfourner pour 12 minutes (galette fondante à cœur), ou 14 minutes (galette moelleuse mais plus cuite, ma préférée), puis bien laisser refroidir au frais.

Quelques minutes avant de servir, mettre dans une petite casserole les amandes effilées et le sirop d’agave. Faire dorer à petit feu quelques minutes (4 à 5 minutes) en surveillant de ne pas faire brûler les amandes et le sirop. Attention, ça crâme très vite, surtout vers la fin : ne quittez pas la casserole des yeux et mélangez sans cesse à la spatule. Dès que le sirop commence à roussir, éteindre le feu et verser immédiatement sur le gâteau. La nougatine va durcir en quelques secondes.

Voilà, il ne vous restera plus qu’à la déguster avec une tasse de bon café ou de cidre brut. Ne vous cassez pas les dents sur la fève, et ne vous disputez pas pour la couronne…

 

_DSC1085

 

Je vous donne aussi le lien vers une autre recette de galette à IG bas trouvée sur le blog de Gilda: je ne l’ai pas testée, mais les photos parlent d’elles mêmes et j’en salive d’avance. En plus pour les amateurs de vraie frangipane, c’est une galette plus «traditionnelle» que la mienne.

Allez, encore un p’tit lien vers une galette qui me fait de l’oeil tant je la trouve rigolote: la galette de Cléa à la lentille du Puy

Ah, oui, et puis ce n’est pas très original mais c’est très sincère:

Je vous souhaite à tous une excellente nouvelle année, pleine de vrai bonheur et de joies simples, celles que l’on apprécie au quotidien et qui nous font la vie si douce: la bonne humeur, l’amour des siens, la bonté avec les autres, la beauté de Dame Nature, le plaisr de partager, la satisfaction du travail bien fait, les fous rires, un peu de gourmandise et de fantaisie aussi…

Très bonne année 2012!

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

10 grains de sel au sujet de « { Une « galette » des rois à IG bas , et un chouette concours… } »

  1. Ping : { Bonne fête de l’épiphanie ! (avec juste 10 jours de retard...) } -

  2. helene

    Je suis très tentée par votre recette (j’adore l’amande !!!), mais j’aurai aimé éviter le beurre et la margarine : peut-on les remplacer par de la purée d’amandes blanches ?
    Merci beaucoup pour votre site, j’y suis très assidue (même su je n’essaie pas tout hein 😀 )

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il faudrait essayer Hélène, mais je ne sais pas si ça serait aussi bon. Dans tous les cas, il ne faudrait mettre que 70% de purée d’amande et 30% de lait végétal, sinon ça serait vraiment trop gras ! Vous me direz si vous testez?
      Bonne après-midi Hélène,
      Marie

      Répondre
      1. helene

        Merci !
        Bon, j’ai finalement opté pour votre recette. J’ai préféré assurer et je n’ai pas été déçue ! J’ai opté pour la Tonka, et c’était vraiment très bon 🙂
        J’ai juste dû la faire un peu trop cuire (j’avais divisé les quantités par deux… ).

        Répondre
  3. Rosaline

    Bonjour,
    Je souhaite faire ce gâteau très tentant pour samedi prochain. Mais je dois doubler les quantités car nous seront 15 personnes.
    Je voudrais savoir quelle est la taille du moule que vous avez utilisé. Afin de respecter la même épaisseur que votre gâteau. Je pensais faire le mien (donc doublé) sur une plaque rectangulaire de mon four mais j’ai peur que ce ne soit pas assez épais. Qu’en pensez-vous? Merci beaucoup d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Aïe, là j’aurais vraiment peur de dire une bêtise car cette recette est très ancienne, et en toute franchise, je ne me rappelle plus du tout quel moule j’avais utilisé. Je dirai environ 24 cm, mais sans certitude (j’aurais dû le noter à l’époque, vraiment désolée…)
      Bonne soirée Rosaline !
      Marie

      Répondre
  4. Elsa

    Bonjour Marie (ou plutôt bonsoir),
    J’ai réalisée cette galette pour le dîner, mais j’ai eu un soucis, au bout de 13mn j’ai piqué la pâte et ma lame est ressortie sèche. Je l’ai mise dehors et vue les températures elle était bien froide quand je l’ai rentrée. au moment de la démouler, le cœur n’était pas du tout cuit (coulant même). Du coup remise au four et elle a au moins cuit le double du temps. Bon au final la galette a fait l’unanimité car elle est effectivement très bonne et plus légère qu’avec de la pâte feuilletée (et je ne pare pas de la gourmande touche de nougatine, miam). Avec la cuisson chaotique elle n’était pas du tout moelleuse, un tantinet trop cuite (du coup). Pour info, j’ai suivi scrupuleusement la recette : je n’avais pas de fève tonka mais j’ai essayé des cristaux d’huiles essentielles (bon là aussi c’est perfectible) ce qui n’a pas dû modifier la texture. Avez-vous eu des retour de soucis de cuisson ? Une idée sur ce qui s’est passé ?
    Elsa

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour Elsa,
      En fait, le « truc » pour que cette galette soit très bonne c’est vraiment de la laisser un peu mi-cuite, donc crémeuse et fondante à coeur. Il n’aurait donc pas fallut la remettre au four 😉
      Bonne soirée à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  5. gauthier anne

    J’ai rendu hommage à votre galette des rois revisitée sur mon site pro http://www.diet-nutri-annegauthier.fr/.
    Car je l’ai testée et approuvée. Comme je n’avais pas de fève Tonka (j’en ai acheté depuis) j’ai mis quelques gouttes d’extrait de citron. C’est léger. J’ai aussi remplacé le sirop d’agave par du sirop d’érable (j’explique pourquoi dans mon site, rubrique « actualités »). J’ai fait la recette pour 1 oeuf en divisant tout par 5 et j’ai tout mangé !!!
    Sublime. La prochaine fois, je diminuerai un peu le temps de cuisson… Merci pour cette création saine et gourmande, tout à fait dans le style de ma démarche nutritionnelle (mais pas que !). A bientôt. Anne
    J’en profite pour vous souhaite une excellente année 2017, riche en créations gourmandes, commentée avec humour et bonne humeur. ça fait du bien !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Anne !
      Concernant le sirop d’agave, j’avoue ne pas avoir eu le temps de lire votre article (je suis complètement dépassée en ce moment, j’espère que vous m’excuserez), mais je me permets juste de vous avouer que pour ma part, j’ai souvent lu des articles « contre » qui manquaient beaucoup de nuances et de rigueur scientifique. Du coup, je continue sans aucun souci à l’utiliser de temps en temps dans les desserts, car consommé raisonnablement il semblerait qu’il ne représente aucun souci pour la santé. Mais je reste vigilante !
      TRès bonne soirée à vous 🙂
      Marie

      Répondre

Répondre à helene Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *