image_pdfimage_print

{ Bientôt la chandeleur… }

{ Bientôt la chandeleur… }

Crêpes de son d’avoine

« Confiture » de myrtilles sauvages au sirop d’agave,
Mousse de petit-suisse à la vanille et noix caramélisées

♥ IG bas ♥

_DSC1162Je dédie ce billet à Agnès, qui m’a gentiment demandé des crêpes à IG bas, mais aussi à tous mes visiteurs qui (comme moi ) voient s’approcher la « redoutable » échéance de la chandeleur avec ce terrible dilemme:

Cette année, vais-je succomber en me goinfrant  régalant de crêpes avec les enfants, ou vais-je rester là, bien sage, à les regarder en mangeant une pomme?
Car attention, c’est traître, une crêpe. Si vous avez opté pour le coup de la pomme, il ne faudra même pas goûter le bout du coin du bout de la crêpe au Nutella du petit dernier, au risque de vous retrouver dix minutes après avec 6 crêpes (au moins) dans l’estomac après une éclipse totale de responsabilité cérébrale.

 
Et si vous ne goûtez pas le bout du coin du bout du coin du bout de la crêpe au Nutella du p’tit dernier, je vous connais, vous allez faire comme moi une tête de dragon souffrant d’une rage de dents tout le temps du repas devant votre pomme, et vous risquez d’être un tantinet nerveux (se). Surtout après la cinquième remarque des enfants («Waaaou maman t’as vu celle là : nutella-confiture de poire Chantilly!!!) ou du mari (« T’es vraiment sûre que tu veux pas une crêpe ? T’as vu la tête que tu fais? »)

Lire la suite…

{ Un peu de salé après toutes ces douceurs… }

{ Un peu de salé après toutes ces douceurs… }

Tarte fine et croquante au son d’avoine, croûte de parmesan,
Fondue de fenouil et « lardons » végétariens
♦ Végétarien ♦ IG bas

 

_DSC1215.NEF-2Je me rends bien compte que sur ce blog, il y a beaucoup de sucré, ce qui ne reflète pas, et loin s’en faut, ma façon de cuisiner au quotidien!
Du coup, pour commencer à rééquilibrer un peu le contenu de « Saines Gourmandises », et éviter de passer pour une enfant terrible qui ne se gave que de desserts, voici une délicieuse idée-recette de tarte salée associant une pâte croquante au son d’avoine, huile d’olive et parmesan, à une fondue oignons-fenouil aux petits lardons de tofu fumé. 
Je ne vous cache pas que ce fut bien bon… Le fenouil est l’un de mes légumes préférés, surtout cuisiné ainsi, longuement confit à la cocotte avec un peu d’huile d’olive.
Je suis aussi, en toute honnêteté, plutôt fière de ma pâte au son d’avoine, à la fois si croquante, si gourmande, et si « raisonnable » que je la réutiliserai sans hésiter pour d’autres recettes sucrées ou salées. Je vais enfin pouvoir m’en donner à cœur joie, moi qui aime tant les tartes, les tourtes, les quiches,  bref, tout ce qui est plein de pâte et qui fait bien grossir!… Sauf que là, l’ingrédient N°1 de cette pâte c’est le son d’avoine, bien connu pour ses propriétés minceur hors pair, anti-cholestérol, hypoglycémiantes, coupe-faim, etc, etc. Alors cette fois-ci, ce sera sans aucun scrupule!
Bien sûr, les plus gourmands et les plus créatifs d’entre vous pourront s’amuser à décliner cette fine tarte croquante avec d’autres légumes de saison, et je pense que l’on peut dès maintenant se donner rendez-vous pour une version estivale aux lanières de poivrons rouges grillés, fondue d’oignons et jambon cru, dont j’ai tant rêvé hier après-midi en dégustant cette version « hivernale » déjà bien sympathique. Je suis d’ailleurs complètement fan du concept des tartes salées version pissaladière, sans le sempiternel appareil aux œufs, crème et fromage des quiches traditionnelles.
Allez, encore un petit mot pour mes plus fidèles visiteurs, ceux qui me suivent avec tant de gentillesse en postant régulièrement de charmants petits mots…  Je suis un peu désolée d’être moins présente pour vous répondre à chaque fois, comme j’aime tant le faire, car en plus de mes loustics qui ce sont tous arrangés pour avoir la grippe en même temps (ça y est on s’en sort enfin…), je suis en phase de finalisation, corrections, etc,  d’un ouvrage merveilleux dont je vous parlerai très bientôt, et qui vous plaira, je l’espère, autant que j’ai eu de bonheur à le réaliser ! Promis, dès que tout sera sur les rails, je reprendrai ma « plume » pour vous répondre comme avant…

Lire la suite…

{ Cocooning… }

{ Cocooning… }

Cookies « 0 complexe » amande-citron-chocolat,
Lait chaud bien mousseux et doucement chocolaté au parfum de badiane
♣ IG bas ♣ Sans lait ♣ Sans oeufs ♣

 

_DSC1092.NEF-3Depuis ce matin, il fait chez moi un temps irlandais … ou écossais je ne sais trop. La campagne et la forêt sont toutes enveloppées d’un épais brouillard givrant, mystérieux, qui ouatine tout bruit, toute lumière. On s’attendrait presque à voir émerger du fond du jardin le monstre du Loch Ness, d’ailleurs, je l’ai vu, mais ce n’était que le livreur.  
 Tout ça non pas pour se plaindre en pensant au beau ciel turquoise qu’il doit y avoir sous d’autres contrées, mais pour se réjouir 
–    du bon feu de cheminée qui égaye la maison,
–    d’avoir trouvé une bonne excuse pour le coup du jogging polaire et de la grosse paire de chaussettes de laine,
–    et enfin, pour apprécier à quel point ce temps peut engendrer une ambiance délicieusement apaisante. C’est vraiment un temps à faire des cookies. Et un lait chaud aussi. Histoire de pouvoir se régaler avec tout ça en regardant dehors, le cœur en fête. Car entre nous, c’est beau l’hiver…
Cette recette est tout spécialement pour Didie, qui m’a demandé fin décembre une recette de cookies à IG bas. Un de ces jours, je vous donnerai mon autre recette au son d’avoine, mais je dois encore la perfectionner un peu. Celle d’aujourd’hui, en attendant, elle est au top 😉 : 
Côté gourmandise, je ne me lasserai jamais de l’association amande, zeste de citron et chocolat noir, association parfaite au possible, surtout dans un cookie tout croquant autour et moelleux dedans…
Côté ligne, santé, et tutti quanti, (et même si je ne vous recommande tout de même pas d’avaler toute la plaque de cookies), vous aurez tout bon : amande, chocolat noir, farine complète, sirop d’agave, un seul œuf pour trente cookies, bref, rien que du très raisonnable…

Lire la suite…

{ Une « galette » des rois à IG bas , et un chouette concours… }

{ Une « galette » des rois à IG bas , et un chouette concours… }

« Galette des Rois » un peu revisitée

  Toute moelleuse et à la nougatine d’amande

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1072Un peu loufoque mon gâteau des Rois ? Peut-être un peu, oui, je vous l’accorde…

Car ce n’est ni une brioche, ni une galette feuilletée à la frangipane. Alors qu’est ce qui lui reste du gâteau des Rois, hein ?

Et bien, ce délicieux parfum d’amande et de beurre frais, que l’on aime dans la frangipane, mais sans cette sensation un peu collante et écoeurante des galettes traditionnelles. Et sans l’impact de la pâte feuilletée sur les hanches aussi…

Quand ce beau gâteau doré sort du four, la maison est toute embaumée de son parfum, et il ne reste plus qu’à cacher le plus petit sous la table pour dire « A qui cette part ? ». Exactement comme pour une « vraie » galette.

En plus, qu’est ce qu’une galette? Un gâteau rond et doré. Alors mon « gâteau des Rois » à IG bas à même le droit à l’appellation « galette » ! Quelle consécration mes amis…

Lire la suite…