{ Saines Gourmandises de Noël… }

image_pdfimage_print

{ Saines Gourmandises de Noël… }

Leçon N°1 : Des petits chocolats bio qui ne vous feront (presque) pas grossir…

(Recettes à IG bas)

 

_DSC0492.NEFLa première fois que j’ai vu dans un magasin un moule à petits chocolats, je me suis jetée dessus…

En rentrant, je m’imaginais déjà, tel Perette et le pot au lait, en train d’inventer des tas de petits chocolats tous plus beaux, plus brillants et plus craquants les uns que les autres. Bien sûr, j’avais déjà vaguement entendu parler de cette histoire de fou qui consiste à « tempérer » le chocolat, mais comme je me croyais bien plus maline que les autres, j’ai pensé que c’était un truc réservé aux chichiteux. Alors j’ai fait fondre mon chocolat au bain-marie, j’ai rempli mes p’tits moules, et j’ai attendu le résultat.

Ben mon vieux, quel résultat ! Je vous raconte même pas la tronche de mes chocolats. Ternes, poudreux, friables, grisâtres. Pour éviter les sarcasmes de mon cher et tendre, il a vite fallu les refaire fondre pour les transformer en brownies.

Bref, le tempérage, c’est pas pour les chichiteux.

Alors si vous voulez savoir comment tempérer du chocolat noir, c’est ICI,  parce que j’ai un peu la flemme de tout vous réécrire… Et si je vous parle de tempérage, c’est pour les recettes qui vont suivre.

Car moi, j’aime le chocolat, ce qui n’est pas un scoop, mais le bon chocolat, et celui qu’on trouve dans les bouchées du commerce est à mon goût trop sucré, ce qui lui enlève tout intérêt. Très honnêtement, je me régale d’avantages avec une mandarine qu’avec un praliné « de luxe » (de luxe mon œil oui), ou un chocolat « noir » qui ne contient que 32% de cacao. Moi, j’aime le bon chocolat à 70% minimum ; voire 85. D’abord parce que là, ça a le goût du chocolat, ensuite parce que c’est moins méchant pour la ligne.

_DSC0529Alors voilà quelques idées pour créer des petits chocolats noirs qui seront de pures gourmandises. Je ne les ai pas tous photographiés pour 3 bonnes raisons

–          Premièrement, les chocolats j’aime mieux les manger que de les photographier.

–          Deuxièmement, je prends mes photos dehors, et aujourd’hui il faisait un froid de canard (je vous aime bien, mais pas au point de prendre la crêve pour 3 chocolats qui se battent en duel)

–          Troisièmement, parce que j’ai foiré la photo d’au moins 4 chocolats (mais c’est pas ma faute, c’est celle de l’objectif vous comprenez, quand je réussi une photo c’est grâce à mon génie, et quand je la rate c’est par manque de matériel.) Qui a dit « hi hi » ? Groumf.

Alors je vous donnerai les recettes, et vous vous m’enverrez les photos ? Comme ça, je vous laisse vous prendre la tête avec votre appareil, à savoir comment photographier 5 ou 6 petites choses marron sans que ça ressemble au catalogue Jeff de Bruges.

Bon allez, je vais arrêter de parler, avant que Kakou ne dise que je suis encore plus bavarde que Noémie.

Et la semaine prochaine, si vous êtes bien sages, je vous expliquerai comment faire des petits chocolats mais fourrés à la ganache. Et puis des truffes « vegan ». Et puis de la pâte d’amande au sirop d’agave. Et puis des vrais pralinés aux noisettes entières, enrobés à la fourchette d’une fine coque de chocolat craquante… La suite vous appartient !

Les citronnettes confites au sirop d’agave

_DSC0523

Ingrédients:

–          200g de chocolat noir à 70%

–          6 cuillerées à soupe de sirop d’agave

–          2 citrons bio

Recette:

Découper de fines tranches d’écorce comme indiqué sur la photo, puis les mettre dans une casserole avec 6 cuillerées à soupe de sirop d’agave et 6 cuillerées à soupe d’eau.

Mettre à cuire sur feu très doux, couvert, pendant 20 minutes. Remuer de temps en temps, mais bien surveiller vers la fin que le sirop ne brûle pas.

Déposer les écorces confites sur un papier cuisson, et les laisser un peu sécher.

Pendant ce temps, tempérer le chocolat.

Enrober rapidement chaque écorce confite en les trempant dans le chocolat fondu, puis faire refroidir sur un papier cuisson.

 

Variantes : Vous pouvez réaliser des orangettes et des « mandarinettes » selon la même méthode.

 —

70623840_pLes palets aux pistaches

 

Décortiquer quelques pistaches de californie (les plus vertes).

Tempérer 200g de chocolat noir à 85% comme indiqué plus haut.

Ajouter une demi-cuillerée à café d’extrait d’amande amère pour pâtisserie (non disponible en bio à ma connaissance, et c’est bien dommage…), ou 2 gouttes d’huile essentielle d’amande amère.

Couler le chocolat dans les petits moules ronds, puis déposer délicatement une pistache décortiquée par palet.

Laisser refroidir à température ambiante.

 

 

 

Ecorces (ou mendiants) au chocolat:_DSC0542

 

Procéder exactement de la même façon que pour la recette précédente, mais en supprimant l’extrait d’amande amère, et en remplaçant les pistaches par des noisettes, de préférence légèrement toastées au four une dizaine de minutes à 200°C histoire de leur donner du croquant et un parfum inimitable.

Variante : Vous pouvez utiliser des amandes, des noix, des noix de cajou, de pécan, ou du Brésil, mais aussi des fruits secs non oléagineux comme des cranberries, des petits cubes d’abricots, des raisins secs…

Vous pouvez couler votre chocolat dans des petits moules « palets », ou déposer des languettes de chocolat à même un papier sulfurisé (mendiants), ou couler tout votre chocolat d’un coup dans un plat chemisé (écorce de chocolat comme sur la photo).

 

 

 

Les petits cœurs aux pépites de gingembre:

70623928_p _DSC0526

                                                                                                                                                       Tu reconnais la petite carte Delphine? 😉

Préparer 200g de chocolat comme indiqué plus haut, puis remplir les moules à moitié. Déposer quelques tout petits cubes de gingembre confit , et finir de couler le chocolat.

Ne me demandez pas comment j’ai fait les petits points sur le chocolat. J’en sais rien. Mais c’est joli…

Voilà maintenant les petits chocolats « photo-foirés » :

 

–          Languettes de mangue séchée (magasins bio) enrobées à moitié de chocolat noir

–          Noix confites au sirop d’agave (préparées comme pour le gâteau poire-noix pour Gilda) enrobées de chocolat

–          Tranches d’ananas séché en coque de chocolat

–          Petits nounours en chocolat noir fourrés aux pépites de fraise (en fait des bonbons « NA » sans sucre ajouté…)

Et comme Noël approche, voici quelques chroniques que vous trouverez sur ma page de la communauté cuisine de la Fnac :

 

Des petits pains pour les fêtes

Cadeaux gourmands autour d’un bon café

Donnez du « pep’s » à vos fêtes avec les agrumes

« Veggie » de Cléa

 

Cliquer ici pour retrouver les 12 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un grain de sel sur “{ Saines Gourmandises de Noël… }

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *