image_pdfimage_print

{ Saines Gourmandises de Noël… }

{ Saines Gourmandises de Noël… }

Leçon N°1 : Des petits chocolats bio qui ne vous feront (presque) pas grossir…

(Recettes à IG bas)

 

_DSC0492.NEFLa première fois que j’ai vu dans un magasin un moule à petits chocolats, je me suis jetée dessus…

En rentrant, je m’imaginais déjà, tel Perette et le pot au lait, en train d’inventer des tas de petits chocolats tous plus beaux, plus brillants et plus craquants les uns que les autres. Bien sûr, j’avais déjà vaguement entendu parler de cette histoire de fou qui consiste à « tempérer » le chocolat, mais comme je me croyais bien plus maline que les autres, j’ai pensé que c’était un truc réservé aux chichiteux. Alors j’ai fait fondre mon chocolat au bain-marie, j’ai rempli mes p’tits moules, et j’ai attendu le résultat.

Ben mon vieux, quel résultat ! Je vous raconte même pas la tronche de mes chocolats. Ternes, poudreux, friables, grisâtres. Pour éviter les sarcasmes de mon cher et tendre, il a vite fallu les refaire fondre pour les transformer en brownies.

Bref, le tempérage, c’est pas pour les chichiteux.

Alors si vous voulez savoir comment tempérer du chocolat noir, c’est ICI,  parce que j’ai un peu la flemme de tout vous réécrire… Et si je vous parle de tempérage, c’est pour les recettes qui vont suivre.

Lire la suite…

{ Une soupe délicieusement veloutée à IG bas , sans pommes de terre, (ni beurre, ni crème)… }

{ Une soupe délicieusement veloutée à IG bas , sans pommes de terre, (ni beurre, ni crème)… } 

 Petite crème « romanesca » à l’huile d’olive verte et parmesan

 

_DSC0765 b copie-2Savez-vous ce que j’aime bien faire certains (rares) soirs, quand tous mes loulous sont (enfin) couchés, après avoir soigné les bobos, retrouvé les pyjamas facétieux qui aiment tant se cacher (si si Maman, promis, ce matin je l’ai mis sous l’oreiller, et là y est plus!),  livré ma bataille « brossage de dents », fait sortir de la salle de bain le loustic qui jouait avec l’eau (et des toilettes celui qui s’y était enfermé avec une BD histoire d’échapper au débarrassage de table), trouvé une solution pour le pauvre petit gars qui ne veut plus dormir dans sa chambre parce qu’il y a 3 jours, il y a vu une souris (mais qui rêve quand même de devenir chevalier et d’écraser des dragons, mais ça, ce sera pour plus tard), et que,  la maison a enfin retrouvé, ouf, un peu de calme ? Et bien, ma petite détente c’est de m’installer devant mon ordinateur avec un bol de lait d’amande chaud pour visiter le blog de Noémie… Car vous savez, pour le blog de Noémie, faut avoir le temps ;)… Si vous la connaissez déjà, vous voyez de quoi je veux parler ;)… Sinon, vous comprendrez vite ! (En gros, elle est encore plus bavarde que moi…)

Lire la suite…

{ Un gâteau à IG très bas pour Gilda… }

{ Un gâteau à IG très bas pour Gilda… }

Gâteau moelleux et léger aux poires, vanille et
Noix « caramélisées » au sirop d’agave

 

_DSC0683-2

Pour Gilda, (à qui je dois bien ce petit clin d’œil), voici un gâteau à IG bas « qui en jette ». Très très simple à réaliser, tout gentil pour la ligne et avec des ingrédients de saison.

Enfin, de saison pour nous, car pour Gilda ce doit être un peu différent… Est-ce qu’il y a des poires et des noix chez toi Gilda ?
Côté « diététique » cette recette  ne contient pas du tout de farine, mais du son d’avoine et de la poudre d’amande qui sont au contraire deux régulateurs naturels de glycémie. En outre, le « sucre » de ce gâteau est comme d’hab’ ce brave sirop d’agave, mais si vous venez souvent sur mon blog cela ne vous étonnera plus…
En gros, tout ça pour vous dire que vous pourrez vous régaler sans crainte de monter sur la balance, ce qui est bien agréable tout de même, surtout à l’approche des fêtes!
De mon côté, je suis en train de perdre tranquillement ma petite bouée « post bébé et allaitement » grâce à une cure bien agréable pour régénérer le foie (et aussi la méthode des bas IG, bien sûr) dont je vous parlerais un peu plus tard, juste après les fêtes, car bon, j’avais beau mettre des grands pulls et rentrer le ventre quand je passais devant une glace, là, vraiment, ça n’allait plus…  C’est vrai, je m’étais laissée un peu aller. Le bon chocolat noir, ça ne fait pas grossir mais une tablette de chocolat tous les deux jours, si, un peu, quand même 😉 .  

Lire la suite…

{ Connaissez-vous le tofu lactofermenté ? }

{ Connaissez-vous le tofu lactofermenté ? }

Trois recettes simples et délicieuses  pour l’essayer… et l’adopter !

_DSC0582.NEFJ’en vois, des mauvaises langues qui vont trouver qu’après le fondant au chocolat de la dernière fois la chute est dure… Etpourtant, promis, ce n’est pas pour vous faire « expier » le fondant que je vous sors aujourd’hui le coup du tofu lactofermenté, car, le tofu lactofermenté au tamari, c’est vraiment, mais alors vraiment bon ! Promis.

Je reconnais cependant qu’à l’inverse du tofu « soyeux » au petit nom si poétique, (la chute en est d’autant plus dure quand on y goûte pour la première fois), le pauvre tofu lactofermenté n’est en revanche guère servi par son titre.  

 « Tofu », déjà, ça craint.

Mais alors « lactofermenté », pffffffffff, ça risque de ne pas beaucoup inspirer les plus septiques, voir tout simplement les plus prudents…

Lire la suite…