Mon petit… trentième !

image_pdfimage_print

{ Mon petit… trentième ! }

Je cuisine bio avec les enfants !

55 recettes pour apprendre

___

 couvIl vient juste de sortir, et tient une place toute spéciale dans mon cœur de maman :)… Je cuisine bio avec les enfants !

Car apprendre la cuisine à ses enfants, c’est avant tout goûter le bonheur de passer avec eux des moments privilégiés, faits de complicité, de tendresse, de rire et de gourmandise… C’est aussi leur enseigner un savoir-faire, des gestes, des techniques adaptées à leur âge qui complètent leur formation générale et éveillent leur curiosité. C’est enfin, à mon avis, une façon naturelle et spontanée de leur transmettre quelque chose de plus important encore : des notions simples mais solides sur l’alimentation saine, qu’ils garderont toute leur vie…

Évidemment, il faut savoir adapter son langage en fonction des âges, et employer des mots à la portée de son enfant. Mais ce n’est pas compliqué car tout en cuisinant, il est si facile et naturel de répondre à ses interrogations avec des mots justes, d’élargir habilement le sujet, de laisser tomber l’air de rien une remarque pertinente (Regarde mon chéri comment on va faire pour ne pas gaspiller ce bon pain bio un peu rassit… Oh, tu as vu comme ces œufs sont bien jaunes ? C’est parce que les poules ont été élevées dans un champ où elles ont mangé beaucoup d’herbe, et tu sais, de tels œufs sont bien meilleurs pour ta santé !… Non mon chéri, on ne peux pas encore faire de tarte aux fraises car ce n’est pas la saison, et je vais t’expliquer pourquoi ce serait à la fois mauvais pour toi, mauvais au goût ET mauvais pour notre bonne planète une tarte aux fraises en mars…)

…Et voilà qui, mine de rien, permet de faire passer de votre cœur au sien toutes ces choses qui vous semblent à juste titre importantes pour sa santé future et celle de la planète ! Le tout avec amour, tendresse, complicité, sans « cours magistral » ni ton moralisateur façon « ceci était le quart d’heure d’écologie du Schtroumpf à lunettes »…

Vous l’avez bien compris, cet ouvrage a donc un double objectif :

1- Faire apprendre à l’enfant de façon progressive, pédagogique, ludique et sans danger les « gestes » techniques nécessaires pour bien cuisiner, en tenant compte de son âge et de sa maturité. (À noter que les étapes un peu plus délicates où je vous suggère soit d’aider un peu votre enfant, soit au moins de garder un œil attentif, sont toutes signalées en gras dans le texte tout au long du livre).

2- Faire découvrir à l’enfant de bonnes notions d’alimentation bio, saine, équilibrée et respectueuse de la planète, que les parents pourront développer un peu s’ils le souhaitent grâce aux petits encadrés « Pour aller plus loin » qu’ils trouveront en fin de recette. Évidemment ces petits encadrés ne sont que des « suggestions de conversation » ;), des pistes pour vous inspirer, car vous verrez bien mieux que moi ce qui interpelle votre enfant (qui ne manquera jamais de vous poser en bonus quelques « colles » auxquelles ni vous ni moi n’auraient pensé… bon courage !)

petite-mainPour vous faciliter la tâche, les recettes ont été classées en trois chapitres tenant compte des âges, afin que les parents puissent voir du premier coup d’oeil si l’enfant a la maturité nécessaire pour bien comprendre et réaliser le plat proposé : Voici une bref résumé (non exhaustif !) des apprentissages proposés à vos enfants en fonction des chapitres :

⇒ Pour le chapitre des « bouts de choux » de 4 à 7 ans, les recettes sont très simples, pleine de tendresse, souvent rigolotes, valorisantes pour l’enfant mais sans manipulation difficile ni ustensiles dangereux. On y découvre des fruits et légumes de saison (Non non, les petits pois ne poussent pas dans des boîtes et il est très rigolo de les écosser !), différents fromages, des céréales, des viandes et des poissons, des épices, des fleurs comestibles, etc. mais aussi par exemple comment ne pas perdre un reste de nourriture, économiser l’énergie, consommer de saison, moins sucrer les desserts ou apprécier avec reconnaissance le travail des abeilles. On y apprend entre autres les premiers gestes simples tels que mélanger, étaler, écraser à la fourchette, couper avec un emporte-pièce, façonner avec ses petites mains, préparer une papillote, cuire à la vapeur, etc.

⇒ Dans le deuxième chapitre des « petits chefs » de 8 à 11 ans, c’est l’apprentissage de « gestes » un peu plus précis mais tout à fait abordables (avec ou sans surveillance, selon les enfants) tels que battre des blancs en neige, faire cuire des crêpes, découper, émincer ou râper des fruits et légumes, etc. C’est aussi la découverte d’ingrédients « phares » de la cuisine bio, en apprenant en quoi ils se démarquent des produits industriels : les farines et céréales complètes, les « autres » sucres naturels, les purées d’oléagineux, les huiles essentielles, les laits végétaux, les huiles végétales, les fruits secs, etc. mais aussi, en vrac, comment composer une salade-repas équilibrée, pourquoi varier un peu les différents laits, comment associer céréales et légumineuses pour faire le plein de protéines, pourquoi préférer les pommes de terre nouvelles, quel est l’intérêt des œufs bio ou fermiers par rapport aux autres, et tant d’autres choses encore !

frimousse-chocolatee⇒ Enfin, dans le dernier chapitre des « grands » de 12 à 18 ans (et plus…), on trouvera peu de nouveaux « gestes » sinon les mêmes que pour les 8/11 mais avec plus de maîtrise et d’autonomie, car il est important de donner confiance au jeune pour qu’il ait envie de se lancer seul sans appréhension, tout en gardant juste une présence discrète de conseil et d’aide ponctuelle. On y apprend beaucoup de notions de diététique, particulièrement essentielles à cet âge : importance du petit déjeuner, des fruits et légumes, des « bonnes graisses », qu’est-ce qu’un bon équilibre alimentaire, comment varier les sources de protéines et de calcium pour ne pas consommer trop de produits animaux, pourquoi éviter les pièges des préparations industrielles « pour sportifs » de type attrape-gogo, comment revisiter une super recette « culte » sans friture, comment composer un sandwich équilibré mais délicieux (et qui ne baigne pas dans la mayo…), qu’est-ce que le gluten, comment alléger un grand classique en plus « raisonnable » sans rien sacrifier à la gourmandise ; etc. On y trouvera beaucoup de « recettes du monde » ou de street food particulièrement appréciées à ce âge là, mais aussi quelques recettes bien traditionnelles « franchouillardes » parce que de toute façon les grands ados aiment bien ça aussi (surtout les miens 😉 ! C’est tellement sympa de recevoir ses amis autour d’un aligot ou d’une tartiflette en revenant d’une bataille de neige…

 

Les recettes ont donc été choisies particulièrement attractives pour bien motiver l’enfant en fonction de sa tranche d’âge: Cuisine plutôt ludique pour les tout petits, plutôt « comme Papa et Maman » pour les moyens, plutôt « cuisine tendance » pour les ados.

Ainsi, l’enfant ou le jeune intègre petit à petit et avec plaisir un vrai savoir-faire en cuisine, ainsi que de bons réflexes alimentaires pour la vie !

 

Sur ce, en espérant vraiment que cet ouvrage pourra vous aider que vous soyez papa, maman, papi, mamie, tata, tonton, grand-frère, grande-sœur, instituteur-(trice), animateur-(trice) ou autres, je vous laisse avec ces quelques photos qui m’ont bien donné du fil à retordre ^^. Car photographier un plat, c’est déjà coton, mais au moins, il se tient à peu près tranquille. Maintenant, photographier le même plat dans les mains d’un bout de chou qui gigote, qui a envie de se gratter le nez au moment où tu déclenches la photo, qui trouve le plat un peu trop lourd, qui aimerait bien, là, tout de suite, mordre dans le morceau de gâteau qu’il tient à la main, etc. c’est une autre histoire ! Sans compter qu’avant la photo, j’avais, double, triple, quadruple préparation par rapport à d’habitude : il fallait habiller le loulou avec des couleurs harmonieuses par rapport au thème de la photo (j’ai eu par exemple le petit garçon d’une amie qui refusait catégoriquement d’enlever son t-shirt fluo pour enfiler le joli polo turquoise que j’avais acheté juste pour l’occasion, oups ça s’est arrangé après une négociation de 8 bonbons mais ne le dites pas à sa maman…), s’improviser manucure (ça c’était surtout pour les miens, des vrais petits cro-magnons qui passent la journée au jardin à creuser la terre avec les ongles…), coiffeuse pour enfants (Sans commentaire… Oh si tient, juste un : Râââââh ), photographe animalier (parce qu’il y a aussi des bêtes à quatre pattes sur les photos, car pourquoi faire compliqué quand on peut faire… encore plus compliqué ?), peintre en bâtiment (vous verrez plus loin pourquoi), clown échappé d’un asile psychiatrique (Allez vas-y, fait-moi un beau sourire mon bonhomme. Tu n’y arrives pas ? Attends, regarde-moi : Gargaragargar-giligiligili-bââââh !!!  – Le tout en tirant la langue, louchant, agitant les bras dans tous les sens et se rendant par-fai-te-ment gro-tes-que pour déclencher un sourire pas trop crispé – lequel sera toujours parfait mais JUSTE avant que tu aies le temps de reprendre ton appareil photo en main), bref… Mais c’était vraiment trop mignon de photographier toutes ces frimousses de 4 à 18 ans, et comme je suis un peu folle, je ne rêve que d’une chose : « rempiler » très vite 😉

 

planches-arabesques copie-2

 

croque-grenouilleLe « croc’grenouille » à la crème de petits pois… Vraiment rigolo, super facile à faire.. et super bon 😉 Pour les mercredi après-midi pluvieux, ça c’est un bon plan ! (Chapitre des 4/7 ans )

planches-arabesques copie-2

2-clafoutis-du-potagerLe clafoutis de potager… Avec, en guest star sur la photo, le célèbre Pinou ! (Il avait été très sage, malgré le bonne odeur de carotte qui s’échappait du plat ;)) (Chapitre des 4/7 ans )

planches-arabesques copie-2

4-oeufs-cocotte-a-la-creme-de-basilicLes oeufs cocottes à la crème de basilic : c’est super simple à faire, et vraiment délicieux. Juste pour la petite histoire, si vous saviez comme on a eu du mal à faire tenir les poules tranquille sur la 4ème photo ! C’est mon grand fiston, celui qui a un fluide spécial avec les bêtes, qui a su les « hypnotiser » en les baratinant non stop pour qu’elles ne bougent pas. Sur la photo, on ne le voit pas, mais c’est lui que les deux poulettes regardent d’un air si subjugué 😉 (Chapitre des 8/11 ans )

planches-arabesques copie-2

5-crepes-completes-vachetteLes crêpes complètes « Vachette » : Avec du jambon, des épinards, du fromage frais… et une bonne dose d’humour 😉 (Chapitre des 8/11 ans)

planches-arabesques copie-2

6-frittatas-gourmandes-d-un-jardin-d-ete2-2Les frittatas gourmandes d’un jardin d’été (Chapitre des 8/11 ans)

planches-arabesques copie-2

tartines-comme-une-pizza3-2 Tartines de pain bio comme une bonne pizza (avec une « pelle à pizza » improvisée à partir d’une vieille raquette de ping pong… ) (Chapitre des 4/8 ans)

planches-arabesques copie-2

7-layer-salad-de-petit-epeautreLa layer-salad de petit épeautre (une recette surtout pour les « grands », histoire d’apprendre à se concocter un repas équilibré pour déjeuner à  l’extérieur…) (Chapitre des 12/18 ans)

planches-arabesques copie-2

8-tacos-montageLes tacos à l’avocat, tomate fraîche et poulet rôti… Avec en prime la recette « maison » des galettes de maïs ! (Chapitre des 12/18 ans)

planches-arabesques copie-2

9-salade-russe-aux-oeufs-rosesLa salade russe aux œufs roses… On a réussi à faire croire au moins 3 min à mon deuxième fiston (qui a tout de même 15 ans…) que c’était des œufs de flamants roses ^^ (Chapitre des 8/11 ans)

(PS : il avait trouvé ça très bon, meilleur encore que les oeufs de poule…)

planches-arabesques copie-2

10-cheeseburgers-vegetariens-photo-finale-2Le cheeseburger au délicieux steak végétarien, avec en prime la recette et le pas à pas photo pour réaliser des petits pains buns maison…(Chapitre des 12/18 ans)

planches-arabesques copie-2

11-haricots-de-cowboysLes haricots de cowboys… Alors, comment dirai-je. Disons que pour réaliser cette photo dans un champ à 800m de chez nous, un soir de juillet, on s’est un tout petit peu fait remarquer dans le village. Si si. Parce que les gens ont quand même été très étonnés de voir passer la famille Chioca avec deux petites filles déguisées en espèce de simili-John Wayne, la maman avec un appareil photo autour du cou, le premier grand frère portant un immense réflecteur, le deuxième grand frère tenant une poêle à frire brûlante remplie de ragoût haricots, et les grandes sœurs avec tout un tas d’autres fourbis du genre lampe tempête, vieilles tasses en émail et tutti quanti. Bref, on est un tantinet passés pour des frapadingues, mais bon, la photo est jolie…

(Chapitre des 8/11 ans)

planches-arabesques copie-2

12-hamburger-terroirLe « hamburger du terroir », avec tomme de brebis, tomate coeur-de-boeuf, jambon de Bayonne et piment d’esplette, le tout sur un « chutney » oignons-poivrons façon piperade. Vous imaginez un peu le topo? Quant au fiston à béret, il est était juste un tout petit impatient de dévorer ça tout de suite…

(Chapitre des 12/18 ans)

( PS : Et le volet peint au dernier moment en rouge basque même que je m’étais mis de la peinture plein les doigts, hein? Je suis sûre que vous ne l’avez même pas remarqué ! Bouhouhou, que c’est ingrat, la vie de photographe…)

planches-arabesques copie-2

3-potatoes-au-four-montageLes potatoes « maison », sans friture… Remarquez que moi, je dis ça, je dis rien, mais quelques pages avant, vous avez aussi la recette des nuggets de poulet (toujours sans friture) qui va bien avec…

(Chapitre des 8/11 ans)

planches-arabesques copie-2

13-bon-moelleux-au-chocolat-1montage-2Un bon moelleux au chocolat du mercredi après-midi, histoire de « nettoyer » le saladier avec les doigts une fois la recette terminée…

(Chapitre des 4/7 ans)

planches-arabesques copie-2

15-peches-d-ete-sur-le-plat-cadree-2Les pêches d’été « sur le plat »… Pour que l’illusion soit encore plus parfaite, on saupoudre de vanille en poudre pour simuler le poivre. Et surtout, ne pas oublier les mouillettes de brioche grillée pour tremper dans la petite crème à la vanille ! Miam…

(Chapitre des 4/7 ans)

planches-arabesques copie-2

16-pain-d-epices-3-pommes-montage3-2Le « pain d’épices aux 3 pommes »… très chouette à la découpe, et tellement simple à préparer. Bon, juste pour la petite histoire, la souris sur la photo c’est Pauline, LA souris-doudou de ma petite Poupougnette 😉 Elle avait pris un bon bain à la lessive pour l’occasion (la souris, pas la Poupougnette…)

(Chapitre des 4/7 ans)

planches-arabesques copie-2

17-barres-pate-d-amande-montageDes barres énergétiques à l’amande, pour les ados sportifs… Pour réaliser cette photo, on a dû faire une belle randonnée avec tout le matériel photo sur le dos ! Heureusement que les barres à l’amande étaient là 😉

(Chapitre des 12/18 ans)

planches-arabesques copie-2

18-creme-glacee-vegetale-coco-fruits-rouges-montage-2La crème glacée végétale au coulis de fruits rouges (sans sorbetière).

(Chapitre des 12/18 ans)

planches-arabesques copie-2

19-petits-pots-de-creme-glacee1-cadree-2-2Encore une glace rigolote et bien sympathique : les petits pots de crème glacée caramel et leur « sable » biscuité. Ça amuse bien les petits, et ça permet de faire des pâtés de sable quelle que soit la saison 😉

(PS : Je rassure les amis des bêtes, aucun crabe n’a été maltraité pour cette photo. C’est juste un tourteau en plastique…)

(Chapitre des 7/11 ans)

planches-arabesques copie-2

20-smoothie-belle-helene-2

Le smoothie « Belle-Hélène ». Sans commentaire 😉

Euh, si, j’en veux un tout de suite !

(Chapitre des 12/18 ans)

planches-arabesques copie-2

 

Je cuisine bio avec les enfants !

Paru aux éditions Terre Vivante

(… Pssssst ! Pour jeter un coup d’oeil au sommaire, c’est ici ! )

Acheter cet ouvrage chez ma librairie partenaire Decitre

 

400_F_6263345_vRDBuJwxbOARAZKDYeZXKynHE9pcEoIz

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mi-figue-mi-raisin ;)

image_pdfimage_print

{ Mi-figue-mi-raisin 😉 }

Les cookies les plus simples du monde ! (Sans aucun sucre ajouté…)

 ♥ Sans lait ♥ Sans Œufs ♥ Vegan ♥ IG Bas

 

Cookies mi-figue mi-raisin sans sucre ajouté 1Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je me demande souvent que glisser dans le cartable de mes enfants pour leur goûter, du moins, pour ceux qui rentrent un peu plus tard et qui ne goûtent pas à la maison… Un peu de bon pain bio et de chocolat, certes, ça le fait, mais pas encore en septembre, à cause des températures encore très estivales qui transforment les trois carreaux si « sages » du matin en pâte à tartiner… les doigts, les trousses, les poches, les manches, le fond du cartable, les livres, bref, à tartiner tout sauf la tranche de pain. Lire la suite…

En vrac…

image_pdfimage_print

{ En vrac… }

Oui, complètement en vrac…

jpeg HD-2C’est ainsi que je vous livre les quelques photos que vous trouverez plus bas…

La campagne par chez nous est splendide, touchante, joyeuse, en un mot tellement réconfortante qu’elle en serait presque maternelle pour les pauvres humains que nous sommes, hébétés et exténués par notre monde moderne. Car « en vrac », c’est ainsi que je vous confie aussi, mes amis, mon extrême lassitude… Oui, mon extrême lassitude :

Lire la suite…

Chouette, les mûres sont mûres !

image_pdfimage_print

{ Chouette, les mûres sont mûres ! }

Grand cheesecake végétal aux fruits des bois

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG Bas ♥

 

grand-cheesecake-aux-fruits-des-bois-tablee-2Ohé, il y a quelqu’un ? Je pose juste la question car il paraît qu’en août, les lecteurs désertent les blogs… Notez que si c’est pour mieux profiter de vos vacances, les doigts de pieds en éventail dans un hamac avec une BD sur les genoux (sur les genoux, pas sous les yeux, parce que c’est un peu fatigant de tenir une BD…), vous avez bien raison ! Lire la suite…

En été, il y en a qui font de la route, et d’autres qui font la roue…

image_pdfimage_print

{ En été, il y en a qui font de la route, et d’autres qui font la roue…}

Entremet « Paon » à la crème et aux fruits

♥ Sans Lait ♥ IG Bas ♥

 

gateau-paonMe voici de retour après quelques jours de vacances… La première semaine passée dans un petit village de Haute-Savoie au bord du lac d’Annecy a été vraiment ressourçante au possible. La deuxième, à la maison, euh, m’a surtout permis de remplir une quantité affolante de paperasses, puis de « parer au plus urgent » sur tout un tas de trucs mais ça, on connaît tous…

Lire la suite…